Publicité

Le loup du Petit chaperon rouge, "gros lourd, abruti et ringard"

Par

"Mon loup n'a rien à voir avec le loup parodique, gros lourd, abruti et ringard ". Après Deleuze hilare sur l'interprétation du loup chez Freud, Gotlib et les ogres ou la lutte des classes au prisme des contes de Grimm, écoutez comme Joël Pommerat revisitait Le Petit chaperon rouge en 2005.

Episode 5/5 - Joël Pommerat revisite Le Petit chaperon rouge : "Mon loup n'a rien à voir avec le loup parodique, gros lourd, abruti et ringard"**

Publicité
Gravure autour du Petit chaperon rouge
Gravure autour du Petit chaperon rouge
- Gustave Doré

En 2005, le metteur en scène Joël Pommerat revisitait le* Petit chaperon rouge* . LIvrant de cette histoire issue de la tradition populaire orale une version autrement plus âpre que nombre des remakes qui ont suivi les versions des frères Grimm ou de Charles Perrault.

Un vrai loup sur scène, une cruauté non dissimulée... terrifiant, le théâtre Pommerat à destination des enfants ? Le 3 décembre 2005 sur France Culture, l'homme de théâtre se défendait de tout sadisme au micro d'Aline Pailler.

Alors qu'il revendique d'avoir rompu avec la représentation du loup "parodique, un gros lourd, abruti et pauvre type ringard" dans les dessins animés, écoutez-le expliquer son parti pris dans l'émission "Jusqu'à la lune et retour" :

Le loup du Petit chaperon rouge façon Joël Pommerat, 03/12/2005

5 min

**

** Episode 4/5 - Les contes de Grimm, "une vision petite-bourgeoise du peuple"

Le Petit chaperon rouge
Le Petit chaperon rouge
- Hardwig HKD

Philosophe et anthropologue, François Flahault revenait le 5 janvier 1988 sur les contes des frères Grimm, "une histoire qui peut être racontée comme un fait divers ; avec la même intensité et la même actualité ".

Interviewé dans le cadre d'une Nuit magnétique consacrée aux contes, il démonte une idée reçu solidement ancrée : non, les frères Grimm ne sont pas les passeurs scrupuleux d'une tradition orale. Ils retravaillaient largement les histoires dont ils se saisissaient, laissant perler leur vision petite-bourgeoise.

Principal indice d'une intensive réinterprétation du patrimoine populaire : l'omniprésence de la nature.

"Les contes de Grimm, morale petite-bourgeoise", François Flahault, 05/01/1988

1 min

**

** Episode 3/5 - "Les nains et leurs pratiques perverses": décryptage des contes pour enfants
Le 5 janvier 1988, France Culture consacrait une "Nuit magnétique" aux contes pour enfants. Parmi les invités, Gotlib que vous pouviez entendre dans le premier épisode de cette série d'archives (ci-dessous) mais aussi Pierre Péju, philosophe et romancier.

De l'ogre, c'est-à-dire "tout ce qui tourne autour du fantasme de la dévoration, le Chronos ", aux nains "abêtis par Walt Disney alors qu'ils ne sont pas dans la psychologie mais relèvent de pratiques perverses" , Péju ponctue la nuit de ses interprétations des grandes figures des contes :

Nains de jardin
Nains de jardin
- Ajeb.fr

Les ogres et les nains dans les contes : l'interprétation de Pierre Péju, 05/01/1988 sur France Culture

3 min

Archive INA - Radio France

Episode 2/5 - Enregistrement pirate : Gilles Deleuze interprète L'homme au loup de Sigmund Freud
Lorsqu'il est invité dans l'émission "Mi fugue mi raisin" sur France Culture, diffusée le 8 avril 1978, François Bayard est présenté sur France Culture comme "un auditeur de Laval féru d'enregistrements cassette ". Le principe est qu'il arrive en studio avec un peu de sa discothèque personnelle, si possible iconoclaste.

Et en guise de perle, Bayard arrive ce jour-là avec une bande qu'il avait lui-même enregistrée sur les bancs d'une conférence donnée par les intellectuels Deleuze et Guattari. Objet de la conférence : L'homme au loup , de Freud, et l'interprétation psychanalytique des rêves d'un patient lecteur de contes dans son enfance.

Deleuze est un brin féroce et la salle, hilare. Ecoutez cette pépite dont on ne connait pas la date précise :

Portrait de Gilles Deleuze à "La demeure du chaos", à Lyon
Portrait de Gilles Deleuze à "La demeure du chaos", à Lyon
- Thierry Ehrmann

Enregistrement pirate de Gilles Deleuze interprétant "L'homme au loup", par Freud

4 min

Archive INA - Radio France

Bandeau archives
Bandeau archives
© Radio France

Episode 1/5 - Gotlib : "Le Petit Poucet, au centre de ma mythologie personnelle"

Jack and the Beanstalk
Jack and the Beanstalk
- Lebrecht Authors / Corbis

Le 5 janvier 1988, France Culture diffusait une Nuit magnétique consacrée aux histoires de loup et autre contes pour enfants. Plusieurs regards d'invités s'y croisent, dont celui du dessinateur Gotlib qui revient sur la place qu'il accorde au Petit Poucet et aux contes de fées en général.

A sa suite, le philosophe Pierre Péju revisite à son tour le conte pour enfant et sa signification.

Gotlib et Pierre Péju sur les histoires d'ogres et de Petit Poucet, 05/01/1988

3 min

Equipe : Laure Adler, Jean-Marc Terrasse, Anne-Marie Chapoullie, Marie-Dominique Bougault, Noelly Louis-Marie

Archive INA - Radio France

A suivre cette semaine : le rôle du méchant loup dans les contes, les nains et leurs pratiques perverses, et autres figures des contes pour enfants.
[

bandeau Mémoires vives
bandeau Mémoires vives
© Radio France

](http://www.franceculture.fr/tags/memoires-vives)