Publicité

Le marché des chaînes d'information en continu s'étend en Europe et dans le monde

Par
Régie du 20h de France 2 en mai 2016
Régie du 20h de France 2 en mai 2016
© Maxppp - Olivier Corsan / Le Parisien

Elles s'appellent CNN, BBC, Euronews, Al Jazeera ou encore France 24. Elles sont regardées par des millions de personnes dans toutes les régions du globe. Les chaînes d'information en continu : quelle offre pour quels publics ? Tour du monde de l'info.

Depuis ce jeudi 1er septembre, une nouvelle chaîne gratuite d'information en continu arrive en France. En collaboration avec Radio France, France Télévisions, France 24 et l'INA, la nouvelle venue s'appelle franceinfo. C'est la quatrième chaîne de télévision du genre dans notre pays et la seule publique. Cette nouvelle entité se veut plus explicative, moins sulfureuse que ses concurrentes. Elle commence à émettre donc ce jeudi à 20h sur le canal 27 de la TNT. Elle était déjà disponible ce mercredi à partir de 18h sur Internet.

Le nouveau franceinfo, présenté par Erik Kervellec, le directeur de la rédaction de la radio du même nom

6 min

L’info en direct, 24h sur 24, un format devenu incontournable dans le paysage médiatique. Mais en France les critiques existent et s’intensifient : pour beaucoup, trop de sensationnel, trop de dérives, trop peu de fiabilité. Pourtant, il n’y a jamais eu autant de monde pour les regarder. Les explications de Lucas Valdenaire :

Publicité

Information en continu : le paradoxe français

1 min

La mondialisation de l'information s'accélère...

L'info en continu apparaît aujourd'hui comme un format incontournable dans le paysage médiatique. Avec cette quatrième chaîne gratuite, la France devient un poids lourd européen aux côtés de l'Allemagne, qui elle aussi, en compte quatre. L'Italie et l'Angleterre ne disposent que de deux chaînes du genre. L'Espagne et la Norvège, une seule. Il faut également savoir que dans les Balkans, les réseaux payants Al Jazeera et N1 (partenaire de CNN International) diffusent les programmes dans les langues locales : en Serbie, en Croatie et en Bosnie-Herzégovine.

Les chaînes d'information en continu en Europe
Les chaînes d'information en continu en Europe
© Radio France - Antoine Guerrier

Au-delà des frontières européennes, les géants de la télévision s'imposent à l'international. L'offre de chaînes spécialisées n'a jamais été aussi importante sur la planète. La mondialisation de l'information s'accélère. Le mouvement a débuté il y a plus de trente ans.

CNN, la première chaîne d’information en continu, est née en 1980. Son succès est décliné cinq ans plus tard avec sa version internationale (CNN International). Depuis, le modèle s’est exporté dans le monde entier : BBC World News, en Grande-Bretagne, Euronews, pour l'Union européenne, Al Jazeera, dans le monde arabe. Et selon Lina Zakhour, enseignante à l'université Saint-Joseph de Beyrouth, spécialisée dans les sciences de l'information et de la communication, toutes ces chaînes internationales ont un objectif commun : "raconter l'histoire à leur façon".

"C'est comme ça qu'on explique l'émergence, par effet de dominos, de ces chaînes d'informations en continu, poursuit-elle. Elles disent le monde, elles disent l'actualité et chacun va avoir son propre discours. Vous avez l'exemple d'Al Jazeera qui a créé une version anglaise. Vous avez France 24 qui diffuse en arabe depuis 2011, et pas seulement en anglais et en français."

"La langue est devenue un véhicule, un moyen pour atteindre ce but : dire chacun l'actualité, à sa façon."

Lina Zakhour, enseignante à l'université Saint-Joseph de Beyrouth

59 sec

...mais se confronte toujours aux spécificités régionales

Dans le monde, il y a clairement une suprématie de la chaîne américaine CNN International. Grâce à son expérience acquise au fil des années et à son budget, la domination est sans partage. CNNI est diffusée en sept langues différentes et revendique aujourd'hui près de 400 millions de foyers touchés. Mais ce n'est pas pour autant que la chaîne américaine est présente sur tous les podiums d'audiences régionales. Chaque région du monde possède sa spécificité et, le plus souvent, sa propre chaîne d'information internationale. Une évidence pour Lina Zakhour "comme il y a des discours différents sur l'actualité, chaque chaîne trouve son public".

"La multiplication des choix fait qu'il y a des préférences. L'ancienneté et l'expérience font que certaines ont plus de crédibilité. D'autres n'arrivent pas à monter dans le top 3 parce qu'elles manquent peut-être de moyens, de budgets."

Par exemple, ce n'est pas CCNI qui domine dans les pays arabes. La chaîne américaine n'apparaît même pas dans le top 5 des audiences. Al Jazeera, en revanche, cumule la majorité des audiences des chaînes d'infos en continu au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. La britannique BBC pointe, elle, à la 4ème place, loin derrière, selon les chiffres Ipsos / Sigma de 2013.  Des chiffres toutefois contestés par les détracteurs de la chaîne.

En termes de parts d'audience, Al Jazeera domine largement le marché dans les pays arabes
En termes de parts d'audience, Al Jazeera domine largement le marché dans les pays arabes
© Radio France - Antoine Guerrier

Sur le marché nord-américain, surprise : CNN reste cantonnée à la deuxième place. Loin derrière Fox News, aux Etats-Unis, et CBS News Network, au Canada (autre chaîne d'information lancée aux Etats-Unis).

Aux Etats-Unis, Fox News rafle la mise. CNN reste deuxième, comme au Canada.
Aux Etats-Unis, Fox News rafle la mise. CNN reste deuxième, comme au Canada.
© Radio France - Antoine Guerrier

En Europe, la logique ne change pas : c'est bien une chaîne européenne qui domine. Euronews, basée à Lyon et créée en 1993, est juste devant les deux poids lourds : CNNI l'américaine et Skynews la britannique.

En Europe, Eurnoews est talonnée de près par l'Américaine CNN et la Britannique Skynews.
En Europe, Eurnoews est talonnée de près par l'Américaine CNN et la Britannique Skynews.
© Radio France - Antoine Guerrier

Une chaîne d'information internationale représente surtout un moyen pour un Etat de défendre ses intérêts. Pour contrebalancer l'hégémonie américaine, d'autres puissances ont investi dans ce soft power. La Russie a lancé en 2005 Russia Today, avant une version arabe deux ans plus tard. En Amérique du Sud, le Venezuela a créé Telesur en 2005. Sans oublier la Chine et sa chaîne étatique CCTV diffusée en français depuis 2007 et en langue arabe à partir de 2009.

A écouter > La fabrication de l'information