Publicité

Le plus vieil extrait de "L'Odyssée" d'Homère découvert en Grèce

Par
Photo de la tablette en argile supportant des écrits tirés de l'Odysée d'Homère. Juillet 2018.
Photo de la tablette en argile supportant des écrits tirés de l'Odysée d'Homère. Juillet 2018.
- Ministère grec de la Culture

Alors que les fouilles reprennent en Grèce avec l’arrivée du beau temps, des archéologues grecs et allemands ont découvert une tablette à Olympie. Il s'agirait de la plus ancienne trace écrite de l'Odyssée.

Le pays est en émoi. L’Odyssée et l’Iliade ont supplanté, un instant, la Coupe du monde de football. La tablette antique en terre cuite découverte sur le site d’Olympie dans le Péloponnèse, l’un des plus prestigieux du pays car c’est ici que se déroulaient les Jeux olympiques de l’Antiquité, date du troisième siècle après Jésus-Christ. 

En savoir plus : Les écrits restent
1h 49

Cette tablette est la plus ancienne de l’œuvre d’Homère jamais découverte qui confirme les textes transmis jusque-là par tradition orale dans un premier temps, puis transcrite sur des rouleaux dont seuls quelques fragments ont été découverts en Égypte. C’est dire si cette découverte est capitale pour comprendre l’œuvre d’Homère.   

Publicité

L’inscription sur cette tablette décrit le dialogue d’Ulysse, de retour dans son royaume d’Ithaque, avec son porcher Eumaios qui comme tout le monde le croyait mort lors de la guerre de Troie. L’extrait est tiré du quatorzième chant de l’Odyssée qui raconte les dix ans de voyage qui ont marqué le retour d’Ulysse. Il se compose de treize vers et, selon le ministère grec de la Culture, la datation de cette tablette pourrait même être antérieure à celle estimée dans un premier temps. 

Les archéologues grecs espèrent bien trouver d’autres tablettes sur ce site qui est fouillé en collaboration avec l’Institut allemand et l’école archéologique allemande, présente en Grèce depuis plusieurs décennies. 

58 min