Publicité

Le polyamour pour se sentir plus vivant

Par
Le polyamour
Le polyamour
© Getty - Marco_Piunti

Ce n’est pas l’apologie de l’échangisme ni du libertinage, mais une conception du couple ouverte, basée sur la communication, la tolérance et le respect du désir de l’autre.

Cette conception de l'amour multiple, plusieurs fois illustré au cinéma, part d’un double constat : une personne, quelle que soit la puissance des sentiments que nous pouvons ressentir à son egard, ne peut pas nous appartenir. Elle est libre, à l’image de son désir, protéiforme, vivant, qui se manifeste lors que nous passons d’agréables moments en sa compagnie. Et tous les désirs que nous ressentons, qu’ils soient sexuels ou affectifs, ne peuvent pas être comblés par une seule personne. Penser le contraire, c’est l’enfermer dans un rôle mortifère qui n’est pas plus réalisable pour lui que pour moi. À partir de ces bases saines et partagées, les polyamoureux tissent des relations ouvertes, basées sur la confiance, la communication et le respect de l’autre et de son désir. Dans les récits de polyamoureux, que l’on peut lire ou écouter sur Internet, il y a quelque chose de touchant qui donne à réfléchir. Bousculant les conventions, ils inventent d’autres manières de s’aimer.

Le polyamour pour se sentir plus vivant

5 min

En savoir plus : L'amour
Avoir raison avec Vladimir Jankélévitch
29 min

À LIRE :

Publicité

Ni libertin ni infidèle, le polyamour fait des ravages (Rue89)

J’ai été élevé par des parents polyamoureux (Vice)