Publicité

Le postmodernisme et après... (les années 1970 et 1980)

Par

Cours Publics - saison 2006-2007

Jacques Lucan, architecte, professeur à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les idéaux défendus par les protagonistes de l'architecture moderne s'étaient progressivement érodés, en France comme à l'étranger. Après les Trente Glorieuses, les remises en cause deviennent plus radicales, le "style international" est en crise et se fait jour ce que certains nommeront un "régionalisme critique", c'est à dire des architectures qui recherchent une signification par rapport aux contextes dans lesquels elles s'inscrivent.

Publicité