Publicité

Le premier débat Les Républicains vu des réseaux sociaux

Par
Le hashtag retenu pour ce premier débat LR, et les comptes Twitter des candidats
Le hashtag retenu pour ce premier débat LR, et les comptes Twitter des candidats
- Captures d'écran

Plus encore que les élections précédentes, la Présidentielle 2022 se jouera aussi sur les réseaux sociaux. Les candidats peaufinent leurs stratégies et fourbissent leurs armes numériques. Nous faisons désormais le point chaque vendredi. À commencer par le premier débat de Les Républicains.

Le premier débat entre les cinq candidats à la primaire des Républicains a été organisé le lundi 8 novembre par LCI, RTL et le Figaro. Les échanges ont duré plus de trois heures et ont rassemblé 838.000 téléspectateurs (source : Médiamétrie) avec un pic à 1,1 million. Sur les réseaux sociaux, ce débat entre les cinq prétendants à l’investiture du parti Les Républicains a évidemment été commenté, en direct et dans les heures qui ont suivi, même si le volume des messages n’a pas battu de record. Analyse avec Véronique Reille-Soult, présidente de Backbone Consulting, société spécialisée dans l’analyse de l’opinion et à l'origine d'un baromètre des réseaux sociaux pour la présidentielle*.

Xavier Bertrand le plus repris sur les réseaux

Xavier Bertrand est celui qui a généré le plus de commentaires (environ 4.200), devant Michel Barnier (2.400), Eric Ciotti (2.000), Philippe Juvin (1.400) et Valérie Pécresse (1.000). Mais Véronique Reille-Soult, présidente de Backbone Consulting, attribue ce résultat en partie à la force de frappe numérique des équipes du candidat Bertrand :

Publicité

"Les équipes de Xavier Bertrand ont beaucoup relayé les propos de leur candidat. C’était efficace. Mais paradoxalement, leurs messages n’ont pas pénétré d’autres cibles et d’autres publics.  En revanche, du côté d’Eric Ciotti, nous avons pu observer que les messages qui le citaient sur les différents réseaux ne provenaient pas forcément de ses équipes. Ses propositions, notamment sur l’immigration, ont rencontré un écho. Bien sûr, chacun des cinq candidats a connu un pic d’audience numérique à un moment ou l’autre de l’émission. Mais tous sont, dès le lendemain de l’émission, revenus à leur niveau initial. Ce n’est pas le cas d’Eric Ciotti qui, grâce à ce premier débat, connait désormais une visibilité numérique plus importante".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Trois autres débats entre ces candidats LR sont prévus avant le Congrès du 4 décembre prochain, qui désignera celle ou celui qui portera les couleurs du parti dans la course à l’Elysée (le second débat est prévu ce dimanche 14 novembre sur BFM TV et RMC).  

D’ici au mois d’avril, d’autres débats auront lieu. Et ce seront à chaque fois des rendez-vous politiques, médiatiques et numériques importants : "Ces débats sont des moments clés pour les militants, analyse Véronique Reille-Soult. C’est aussi l’occasion pour les 'petits' candidats de se faire connaître. Et ces moments sont très suivis, en direct ou en différé, et beaucoup repris sur les réseaux sociaux. Diffuser l’extrait vidéo d’un débat sur Facebook, Twitter ou YouTube, permet aux équipes numériques des candidats de toucher des électeurs qui n’ont pas forcément suivi l’émission, d’aller pénétrer d’autres sphères et d’autres communautés que celles qui leurs sont naturellement favorables. Les enjeux sont beaucoup plus importants que ce qu’il y parait". Lors de la Présidentielle de 2017, le seul débat opposant (pendant un peu plus de 2h30) Emmanuel Macron à Marine Le Pen avait suscité plus de trois millions de tweets.

Tous les Français ne sont évidemment pas sur les réseaux sociaux. Mais ils y sont tout de même nombreux. C’est en partie sur ces réseaux que se fera l’opinion lors de cette présidentielle 2022. Entre le 5 et le 12 novembre 2022, les analystes de Backbone Consulting ont recensé sur les différents réseaux près de 155.000 messages évoquant l’élection présidentielle d’avril prochain (un volume légèrement en baisse comparé à la semaine précédente).  

* Ce baromètre est un instrument qui permet de mesurer les mouvements d’opinion sur l’ensemble des réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Instagram, YouTube, Twitch, les forums et TikTok dans une moindre mesure). 

3 min

> Découvrez notre dossier " 2022 : une présidentielle sur les réseaux sociaux"