Publicité

Le président colombien Nobel de la paix pour ses négociations avec les Farc

Par
Le président colombien Juan Manuel Santos, le 29 juillet 2016.
Le président colombien Juan Manuel Santos, le 29 juillet 2016.
© AFP - LUIS ROBAYO

CARTE. Le prix Nobel de la paix a été décerné ce vendredi au président colombien Juan Manuel Santos pour avoir négocié un accord de paix avec la guérilla des Farc, même si cet accord a été rejeté par les Colombiens dimanche dernier, lors d’un référendum. Une distinction synonyme d'encouragement.

Le lauréat du prix Nobel de la paix 2016 était loin d’être le favori depuis dimanche dernier, jour d'un référendum couperet pour le président colombien. Une très courte majorité de Colombiens, 50,21% des voix contre 49,78%, avait en effet rejeté son plan de paix.

Juan Manuel Santos avait réussi le 26 septembre à enterrer la hache de guerre avec le chef de la guérilla marxiste des Farc (les Forces armées révolutionnaires de Colombie) Rodrigo Londoño. Et les espoirs de prix Nobel semblaient s'évanouir avec cet accord rejeté de justesse. Ce verdict populaire a évidemment entaché le dialogue de paix entamé depuis des mois.

Publicité

Lire : Colombie : les étapes du processus de paix avec les Farc

Lors de la signature de l'accord de paix historique entre le président colombien Juan Manuel Santos (au centre) et le chef de la guérilla des Farc Rodrigo Londoño, le 26 septembre 2016.
Lors de la signature de l'accord de paix historique entre le président colombien Juan Manuel Santos (au centre) et le chef de la guérilla des Farc Rodrigo Londoño, le 26 septembre 2016.
© AFP - Luis ACOSTA

"Un hommage au peuple colombien"

Le résultat de ce référendum "a créé une grande incertitude quant à l'avenir de la Colombie", s’est inquiété le comité Nobel norvégien, qui a néanmoins décidé de récompenser les efforts du président colombien "pour mettre fin à plus de 50 ans de guerre civile dans le pays, une guerre qui a coûté la vie d'au moins de 220 000 Colombiens et déplacé près de six millions de personnes (...). Le prix devrait également être considéré comme un hommage au peuple colombien qui, malgré de grandes difficultés, n'a pas donné l'espoir d'une paix juste, et à toutes les parties qui ont contribué au processus de paix."

Les explications de Nadine Epstain dans le journal de 12h30 présenté par Antoine Mercier :

Nadine Epstain : "Depuis qu'il est au pouvoir en 2010, l'objectif du président colombien est de mettre un terme définitif à la guerre civile."

1 min

Lors de la signature de l'accord de paix historique entre le président colombien Juan Manuel Santos et le chef de la guérilla des Farc Rodrigo Londoño, à Bogota le 26 septembre 2016.
Lors de la signature de l'accord de paix historique entre le président colombien Juan Manuel Santos et le chef de la guérilla des Farc Rodrigo Londoño, à Bogota le 26 septembre 2016.
© AFP - GUILLERMO LEGARIA

Ce Nobel de la paix prend la forme d'un encouragement à trouver de nouvelles voies pour parvenir à un accord commun avec le peuple colombien. La population réclame, en majorité, la prison pour les anciens guérilleros des Farc et qu'il soient exclus de la vie politique. Ces désaccords pourraient bien déclencher de nouveau la guerre civile et faire éclater l'accord de paix historique.

Le président Santos, en apprenant la nouvelle par téléphone, s'est dit 'bouleversé" et "reconnaissant", en saluant une distinction "importante pour la Colombie" :

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Tenu à l'écart de cette distinction, le chef des Farc, Rodrigo Londoño, a réagi quant à lui en indiquant sur Twitter que "le seul prix auquel nous aspirons, c'est la paix et la justice sociale pour la Colombie". Connu sous son nom de guerre, Timochenko, il réaffirme ici sa volonté de parvenir à une Colombie "sans paramilitarisme, sans représailles ni mensonges" :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Et Ingrid Betancourt a beaucoup surpris en reconnaissant que les Farc méritaient aussi ce prix. "Je suis très très très heureuse" de l'attribution à Juan Manuel Santos, a toutefois souligné la plus célèbre otage des Farc. "Je crois que c'est non seulement mérité, mais c'est aussi un moment de réflexion pour la Colombie, d'espoir de paix, de joie de se dire effectivement que la paix n'a pas de retour en arrière", a ajouté l'ancienne candidate à la présidentielle qui avait été détenue de 2002 à 2008.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Parmi les réactions internationales, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a estimé que cette distinction apportait ''à un moment crucial espoir et encouragement'' aux Colombiens.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Un record de 376 candidats !

376 candidats étaient en lice cette année pour décrocher ce prix, un record_._ Parmi eux, les "Casques blancs" syriens qui sauvent des vies au péril de la leur, un médecin congolais au chevet des femmes violées, ou encore les négociateurs de l'accord sur le nucléaire iranien. Juan Manuel Santos se rendra à Oslo le 10 décembre prochain pour recevoir son prix : un diplôme, une médaille d'or et une enveloppe de 830 000 euros.

En Colombie, le 24 septembre 2016.
En Colombie, le 24 septembre 2016.
© AFP - LUIS ROBAYO

L’an dernier, le prix Nobel de la paix avait été attribué à quatre organisations pour leur action en faveur d’un dialogue et d’une transition démocratique en Tunisie après la Révolution de jasmin de 2011.

Le prix Nobel de la paix est le quatrième décerné en 2016, après la médecine lundi, la physique mardi et la chimie mercredi. Ont été récompensés : les découvertes sur l’autophagie, l’exploration de la matière "exotique" et la conception des plus petites machines du monde.

Retrouvez la carte des lauréats du prix Nobel de la paix depuis sa création en 1901 :

L’annonce du "prix Nobel d'économie" est attendue lundi, avant la littérature jeudi 13 octobre.

A lire : Les Nobel 2016

© Visactu -