Publicité

Le prix Goncourt 2015 est attribué à Mathias Enard pour son roman "Boussole", le Renaudot pour Delphine de Vigan

Par

Le Prix Goncourt 2015 a été attribué à Mathias Enard pour son roman Boussole (Actes Sud). Delphine de Vigan, elle, reçoit le prix Renaudot pour son roman D'après une histoire vraie (JC Lattès). Découvrez aussi les prix Décembre et de l'Académie française.

Mathias Enard
Mathias Enard
© Radio France

Le prix Goncourt vient récompenser Mathias Enard pour son roman Boussole (Actes Sud). L'écrivain a déjà été primé à plusieurs reprises, et avait notamment reçu le Prix Goncourt des lycéens en 2010 pour Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants . Boussole raconte l'histoire d'un musicologue amoureux de l'Orient, insomniaque, et épris d'une jeune femme insaisissable, spécialiste de l'orientalisme.

*Ecoutez Mathias Enard, qui sera l'invité des Matins ce jeudi, lire les premières pages de son roman dans les Bonnes feuilles, au mois d'août dernier *

Publicité

Mathias Enard, Boussole

21 min

Plus tard, il participait aux Nouvelles vagues, sur le thème des "Nuits sans sommeil"

LES NOUVELLES VAGUES

1h 00

A propos de Boussole , il était aussi l'invité de la Grande table, le 21 septembre

Mathias Enard : Boussole

30 min

Au côté de Boualem Sansal, il était l'invité d'une émission du Temps des écrivains consacrée à l'Orient

Orient

54 min

Delphine de Vigan
Delphine de Vigan
© Radio France - Virginie Mourthé

Delphine Vigan a elle remporté le prix Renaudot 2015 pour son livre D'après une histoire vraie . C'est en 2001 qu'elle est publiée pour la première fois, sous le pseudonyme de Lou Delvig, avec un roman autobiographique sur l'anorexie, intitulé Jours de faim . En 2011, son roman Rien ne s'oppose à la nuit lui avait déjà valu plusieurs prix, dont le Renaudot des lycéens.

Son dernier ouvrage, un thriller psychologique, conte l'histoire d'une écrivaine très semblable à l'auteur et de sa relation malsaine avec "L.", amie providentielle devenant, au fur et à mesure du récit, de plus en plus possessive. Le roman, avant même d'être primé, a d'ores et déjà été plébiscité par les lecteurs.

Au mois de juillet dernier, elle présentait D'après une histoire vraie dans les Bonnes feuilles

Delphine de Vigan, D'après une histoire vraie

21 min

Et elle était reçue dans la Grande table

Delphine de Vigan

29 min

> En 2013, elle composait une "Nuit rêvée" en écho à ce qu'elle aime, Françoise Sagan, Philippe Caubère, John Cassavetes...

Bandeau_prix littéraires
Bandeau_prix littéraires
© Radio France

Plusieurs autres prix littéraires ont d'ores et déjà été attribués :
- Le Prix Décembre a été attribué à Christine Angot pour Un amour impossible (Flammarion), dans lequel elle met en scène le triangle père-mère-fille, et aborde la question de l'inceste,

L'écrivaine était reçue le 7 septembre dernier dans La Grande table pour parler de ce livre :

Rentrée littéraire avec Christine Angot

30 min

- Le Grand Prix de l'Académie Française a été attribué ex-aequo à Hédi Kadour pour Les Prépondérants (Gallimard) et Boualem Sansal pour 2084 (Gallimard). Le premier relate, dans les années 1920, le tournage d'un film au Maghreb par des Américains d'Hollywood et entraîne le lecteur de la Californie à l’Europe, en passant par l’Afrique du Nord. Le second est un sombre roman d'anticipation : Boualem Sansal imagine un système fondé sur la soumission au dieu unique, et l'amnésie.

Boualem Sansal était reçu dans Ping Pong, aux côtés de Joann Sfar, le 7 septembre

Boualem SANSAL & Joann SFAR

49 min

Héddi Kadour lisait les premières pages de son roman et répondait à quelques questions dans Les Bonnes feuilles en juillet dernier

Hedi Kaddour, Les prépondérants

21 min