Publicité

Le retour des frontières : la fin de la mondialisation ?

Par
Le retour des frontières : la fin de la mondialisation ?
Le retour des frontières : la fin de la mondialisation ?
© Getty - CactuSoup

Débat autour de la question qui est au coeur de l'élection présidentielle. Trois axes de réflexions sont abordés, sous forme de questions : le retour du protectionnisme ? Migrations internationales : la fermeture des frontières ? La fin de la globalisation financière ?

Les Nocturnes de l’économie qui se sont déroulées le 30 mars 2017 à l’Université Paris Nanterre 2017 ont été un réel succès ! Près de 800 participants, essentiellement des étudiants en économie, des chercheurs et enseignants-chercheurs, ainsi que des acteurs du monde public, étaient en effet réunis dans l’amphithéâtre Henri Lefebvre de l’Université pour la troisième édition des Nocturnes organisée cette année par le laboratoire EconomiX (UMR 7235) dans le cadre des Journées de l’Economie. La conférence, en partenariat avec la BRED et l'Association française de science économique, portait sur le thème du retour des frontières et ses effets sur le processus de mondialisation.

Après l’allocution d’ouverture prononcée par le Président de l’Université Paris Nanterre, Jean-François Balaudé, des experts sont successivement intervenus pour présenter leur vision du retour des frontières et répondre aux questions d’un panel d’étudiants.

Publicité

Jean-Marc Vittori, journaliste, éditorialiste au quotidien "Les Echos"

Vincent Aussilloux, Directeur du Département économie-finances de France Stratégie

Sylvie Goulard, Députée européenne

Sébastien Jean, Directeur du Centre d’Études Prospectives et d’Informations Internationales (CEPII)

Olivier Klein, Directeur Général de la BRED et Professeur d’économie et finance à HEC

Lionel Ragot, Professeur d’économie à l’Université Paris Nanterre, chercheur à EconomiX et Conseiller scientifique au CEPII

Laurence Scialom, Professeure d’économie à l’Université Paris Nanterre, chercheuse à EconomiX, responsable du pôle finance de Terra Nova et membre du Conseil scientifique de l’ACPR.