Publicité

Le secret de Watteau : de l'énigme de son oeuvre à l'énigme de sa vie

Par
La Partie carrée (1713)
La Partie carrée (1713)
- Antoine Watteau / Wikimedia Commons

De l’énigme picturale à l’énigme biographique, on s’interrogera sur la promesse faite au lecteur de percer le mystère de la création artistique à travers le récit de vie.

<strong>Cerisy : L'image, le secret (du 28 septembre au 2 octobre 2016)</strong>

Cette communication a été donnée dans le cadre du colloque intitulé L'image, le secret qui s'est tenu au Centre Culturel International de Cerisy du 28 septembre au 2 octobre 2016, sous la direction de Vincent AMIEL, François LECERCLE, José MOURE et Julie WOLKENSTEIN.

Dans la tradition occidentale, l’image a une double face. Elle est avant tout évidence ouverte à tous : elle est le liber idiotarum qui donne à tout le peuple chrétien accès à ce qui est réservé aux lettrés. Mais elle est aussi l’instrument du secre t: elle introduit à des vérités cachées, inaccessibles aux moyens ordinaires du langage. Cette face ésotérique a fasciné les arts. Non seulement la peinture, mais la littérature — en particulier au XIXe siècle — puis le cinéma, au siècle suivant: l’image y est souvent le lieu d’une vérité cachée, et partant, d’une révélation possible. La fameuse "image dans le tapis" d’Henry James, pour simplifiées et détournées qu’en aient été la traduction et l’interprétation, est l’emblème de cette idée selon laquelle, parfois, une image peut rendre compte, mieux qu’une analyse, d’une vérité cachée.

Publicité

Quels sont les mythes, les légendes ou les œuvres qui placent la représentation iconique dans une disposition essentiellement différente du texte — disposition à contenir une vérité d’une part, à la révéler d’autre part ? Ce colloque invitait à réfléchir au caractère "énigmatique" de l’image, à sa capacité à cacher ce qu’en même temps elle expose. Par quels jeux, leurres, scénographies narratives, parvient-elle à détourner le regard ou l’intelligence du spectateur/lecteur pour lui celer l’essentiel, tout en l’incitant à l’y chercher ?

Agathe Salha est maître de conférences en littérature comparée à l’Université Grenoble-Alpes, membre de l’UMR Litt&amp;amp;Arts. Elle a travaillé sur les fictions biographiques modernes et contemporaines, en particulier sur la tradition des Vies de peintres dans la littérature et au cinéma. Elle a dirigé un volume sur ce sujet (Fictions biographies et Arts visuels), paru aux Presses Universitaires de Grenoble (ELLUG) en 2006.

Le secret de Watteau: de l'énigme picturale à l'énigme biographique dans quelques "Vies" modernes et contemporaines, par Agathe Salha

48 min

Dans sa communication, Agathe Sallha étudie un corpus des plusieurs Vies imaginaires modernes et contemporaines consacrées au peintre Antoine Watteau (textes de Walter Pater, Pierre Michon, Michel Nuridsany). Ces biographies romancées ont pour point commun d’associer le motif du secret du peintre à celui de son œuvre.