Publicité

Le street artist Banksy s'expose sur les murs de Paris

Par
L'oeuvre peinte par Banksy peinte près de la porte de la Chapelle
L'oeuvre peinte par Banksy peinte près de la porte de la Chapelle
- Banksy

Le street-artist Banksy serait de retour à Paris. En l'espace d'un week-end, plusieurs œuvres de l'artiste ont été graffées dans les rues de Paris, Porte de la Chapelle, avenue de Flandres ou dans le Ve arrondissement. Les premières en France depuis ses œuvres réalisées à Calais, en décembre 2015.

Le conditionnel est encore de mise. Les œuvres de Banksy ne sont jamais signées et l'artiste ne s'est pas manifesté pour en assurer la paternité. Mais à en croire les nombreuses publications sur les réseaux sociaux et les experts du genre, le plus célèbre des street artists, Banksy, aurait recouvert les murs de Paris au cours de la semaine dernière. 

La première oeuvre de l'artiste de rue, dont la véritable identité reste inconnue, a été repérée lors de la Journée mondiale des réfugiés. Graffée à Porte de la Chapelle, à proximité du périphérique, elle représente une petite fille juchée sur un escabeau et recouvrant, à l'aide d'une bombe de peinture, une croix gammée de motifs roses. 

Publicité

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Le choix de la journée et la localisation de l'oeuvre, à proximité de l'ancien centre d'accueil des réfugiés, n'est pas sans faire écho aux dernières œuvres de Banksy à Calais. L'artiste de rue avait alors représenté Steve Jobs, baluchon et ordinateur en main, sur les murs de la "jungle" de Calais.  

Le Billet culturel
4 min

En décembre 2015, dans La Dispute, Harry Bellet était revenu sur les œuvres que l'artiste avait réalisées à Calais et expliqué le message de Banksy. 

Le Steve Jobs est juste sur un mur à côté de ce qu'on appelle horriblement la "jungle" de Calais, vous avez la photo et juste à côté les mecs qui dorment sous des sacs en plastique. Ce n'est pas le seul artiste à travailler à Calais, mais c'est d'une puissance visuelle absolument redoutable...

La Dispute, 23/12/2015

59 min

A Paris, les murs s'ornent donc maintenant des œuvres aux messages politiques de Banksy. Avenue de Flandre, un Napoléon engoncé dans un manteau rouge n'est pas, selon certains, sans évoquer une femme voilée.

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

D'autres voient dans l'oeuvre située rue Victor Cousin, où un homme, scie caché dans le dos, donne un os à un chien dont la patte a à l'évidence été sciée, une dénonciation du capitalisme. 

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les rats de Banksy

Parmi les autres œuvres affichées sur les murs de la capitale, on dénombre également deux rats, des animaux qui reviennent régulièrement dans le travail du street artist. A l'en croire, dans son livre "Banksy, wall and piece", Banksy expliquait qu'il les peignait car ces derniers sont détestés et pourchassés, qu'ils existent sans permission.

Les rongeurs de Banksy ne sont d'ailleurs pas sans rappeler les rats d'un autre pochoiriste : Blek le rat. "À chaque fois que je peins quelque chose je découvre que Blek le rat l’a déjà fait 20 ans avant !", aurait d'ailleurs assuré le célèbre street artist en 2005. En En 2016, dans Ping Pong, Mathilde Serrell et Martin Quenehen recevaient le célèbre pochoiriste parisien Blek Le Rat :

Erwan Bourroulec et Blek Le Rat - Aigles du design et rat des rues (Ping Pong, 20/04/2016)

49 min

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Des œuvres déjà dégradées

A peine installées, les œuvres de Banksy ont d'ores et déjà été dégradées. La petite fille recouvrant une croix gammée a été recouverte à la bombe aérosol bleue. De son côté, l'artiste Konny Stending était venue incruster une de ses propres oeuvres par dessus celle de Banksy, mais l'affiche a depuis arrachée par des passants : 

Ces dégradations seront difficilement punissables, la législation entourant le street art étant encore au cœur d'un paradoxe juridique. En 2016, l'artiste Street Invader, victime de vol de ses œuvres, reconnaissait ainsi qu'une "bonne jurisprudence ferait du bien au street art !"