Publicité

Le TGV chinois en cartes

Par

À l’occasion de l’émission de Planète Terre du 30 mai 2012 « Le train à grande vitesse révolutionne-t-il la Chine ? » avec Jean-François Doulet, Globe vous propose de voir en cartes les transformations du territoire chinois.

Découvrez le réseau mondial des trains à grande vitesse dans le diaporama en fin de billet. La cartographie a été réalisée par l'UIC (International Union of Railways)

Publicité

La plupart des cartes et leurs commentaires sont des extraits d'un article de Jean-François Doulet Shuangshuang Tang Michel Savy,« High speed rail in China and its potential impacts on urban and regional development » in Local Economy , août 2011

Jean-François Doulet, l'invité du 30 mai 2012, tient un blog sur "les villes chinoises"

Retrouvez la série de Planète Terre et de Globe sur "Shanghai, la meilleure des villes". Au programme : émissions, billet de Globe et diaporamas

Le réseau chinois des trains à grande vitesse

Les Lignes  àgrande vitesse en chine
Les Lignes àgrande vitesse en chine
La distribution des villes chinoises en 2020 en fonction du temps de voyage
La distribution des villes chinoises en 2020 en fonction du temps de voyage
© Radio France - Shuangshuang Tang ; Michel Savy ; Jean-François Doulet
Temps de déplacement entre Shanghai, Nanjing et autres villes
Temps de déplacement entre Shanghai, Nanjing et autres villes
© Radio France - Shuangshuang Tang ; Michel Savy ; Jean-François Doulet

« Depuis le XIXe siècle le réseau ferré en Chine est plutôt homogène. Les lignes à grande vitesse (LGV) marquent une rupture. Les LGV ne couvrent q'une part limitée du territoire. Elles ne relient que les villes les plus importantes. Elles introduisent de nouvelles inégalités territoriales.

La carte ci-dessus (« High speed rail in China and its potential impacts on urban and regional development » in Local Economy) représente la Chine de deux manières différentes. Le fond de carte prend comme base les distances avec les lignes de train traditionnelles (140 km/h). La deuxième représente la distance-temps en prenant en compte le réseau de train à grande vitesse tel qu’il sera en 2020.

D’après la carte, l’effet de distorsion le plus visible est entre le nord et le sud et non pas entre l’Est et L’Ouest. C’est la conséquence des lignes Pékin-Shanghai et de Pékin-Guangzhou. »

(Jean-François Doulet Shuangshuang Tang Michel Savy,« High speed rail in China and its potential impacts on urban and regional development » in Local Economy , août 2011)

Les principaux hub chinois à l'horizon de 2020
Les principaux hub chinois à l'horizon de 2020
© Radio France - Shuangshuang Tang ; Michel Savy ; Jean-François Doulet

« Pour être efficace, une LGV doit être rapide ! Donc les compagnies de train tendent à réduire le nombre d’arrêts. Par conséquent, les régions intermédiaires et leurs villes subissent le trafic sans en tirer avantage. La polarisation du territoire autour des principales métropoles est ainsi renforcée »

« Par ailleurs, l’équilibre entre deux villes peut être altéré. Au lieu d’une égalisation de leur poids et de leur dynamique respectifs, un processus cumulatif renforce l’influence de la plus forte des deux villes. Ce processus augmente la polarisation et la métropolisation qui réorganise le réseau de villes en une hiérarchie plus nette. »

Quelles sont ces villes et métropoles favorisées ?

« D’après le Mid- to-Long-term Railway Network Plan 2020 la Chine va développer la construction de huit hubs ferroviaires majeurs : Beijing, Shanghai, Guangzhou, Wuhan, Zhengzhou, Xi’an, Chengdu, Chongqing. Toujours d’après le même plan, la chine compte mettre en valeur une série de nouveau hubs comme Nanjing, Xuzhou, Changsha, Jinan and Shijiazhuang. Ces villes seront des gares d’arrêts sur les LGV. Elles seront plateformes de transfert entre LGV mais aussi vers les lignes traditionnelles. Elles pourraient devenir des villes centrales au sein de leurs régions promouvant des sous-régions. »

(Jean-François Doulet Shuangshuang Tang Michel Savy,« High speed rail in China and its potential impacts on urban and regional development » in Local Economy , août 2011)

Quelle image la Chine veut-elle donner de son train à grande vitesse ?

Découvrez les coulisses d'une panne sur youku (le youtube chinois)

Pour abolir les distances, les Chinois rêvent d'un train qui ne s'arrête jamais
Cette vidéo a été relevée par leblogdelaville. Retrouvez leblogdelaville sur la toile et sur les réseaux sociaux.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Le TGV chinois dans la presse
Contrats juteux et transfert de technologie
"Spécial Chine : le Japon et l'Europe dans la course pour le TGV chinois", Libération, 1999"Berlin se met sur les rails du train chinois", Libération , 2001"La France se bat pour pousser le TGV en Chine", Libération , 2003"L'empire du milieu, un marché à risque", Libération 2004"Des contrats industriels à double fond", Libération 2004"Pékin rêve d'un TGV sino-chinois", Libération 2006"Pékin Shanhai deux fois plus vite", Libération 2008"OPA express de Pékin sur la grande vitesse", Libération , 2010"Alstom hésite à vendre le TGV du futur", Libération , 2010

"Moins porteur, le marché de la grande vitesse est plus concurrentiel que jamais", Les Echos , 2011

Quel regard les Allemands portent-ils sur leur technologie nationale (Siemens) ?
"Revers pour Siemens qui manque les contrats chinois", Süddeutsche Zeitung , 2004

"Cartographie interactive de l'ICE en panne", Süddeutsche Zeitung , 2012"Le Hayabusa japonais désabuse les Allemands", Süddeutsche Zeitung , 2011"Pas de ICE entre Berlin et Londres : la faute à Siemens", Süddeutsche Zeitung , 2011

La Chine face à une catastrophe ferroviaire à grande vitesse
"Les ratés du TGV chinois", Les Echos , 2011

"Plus de trente morts dans une collision entre deux trains en Chine", *Le Monde, * 27/7/2011"L'accident de TGV en Chine serait dû à une panne de signalisation", *Le Monde, *

"La chine va ralentir ses TGV", Le Figaro, 2011

"Chine/TGV : pressions sur les avocats", Le Figaro, "Collision de TGV en Chine : censure", Le Figaro, "Chine : des médias dénoncent la censure sur l'accident de TGV", Le Monde "Chine : rappel de 54 TGV", Le Figaro, "Chine/TGV : défauts de conception", Le Figaro, "TGV/Chine : le ministère admet des failles", Le Figaro, "La chine va réviser son réseau", Le Figaro,

"Train : la Chine gèle ses projets de lignes à grande vitesse", Les Echos , 2011

"Corruption : les TGV chinois mènent grand train" Libération , 2011

"Chine : l'ex-ministre des Chemins de fer révoqué du Parti communiste",Les Echos , 2012

"Sanctions multiples après l'accident du TGV chinois", *Les Echos, * 2011

"La Chine met un coup de frein à ses TGV", Libération , 2011

"Pékin rassure les investisseurs en injectant des liquidités dans ses chemins de fer", Les Echos , 2011