Publicité

Léonard de Vinci à la Cour de France

Par
La Joconde
La Joconde

Parmi les images que la postérité nous a laissées de Léonard de Vinci, celle de sa mort prétendue dans les bras du roi François Ier est l’une des plus marquantes. Pourtant, l’histoire des relations entre cet artiste et le roi français compte bien d’autres épisodes.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Laure Fagnart est maître de recherche du F.R.S.-FNRS (Université de  Liège). Dans cette université, elle est en charge de la direction de l’unité de recherches Transitions. Moyen Âge & première Modernité (ULiège). Ses travaux portent sur les échanges artistiques entre l’Italie, la France et les anciens Pays-Bas à la Renaissance. Elle étudie spécialement le goût pour l’art italien, une question qu’elle a  appréhendé à travers la figure de Léonard de Vinci. Elle en a étudié le rayonnement en France (Léonard de Vinci en France. Collections et collectionneurs. XVe-XVIIe siècles, Rome, L’Erma di Bretschneider, 2009), avant de se concentrer sur les relations que le maître a  entretenues avec les rois de France (Léonard de Vinci à la cour de  France, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2019, ouvrage primé à  l’occasion du Premio internazionale Leonardo da Vinci ). Laure Fagnart  s'intéresse aussi à la figure de Louise de Savoie, l'influente mère de  François Ier.