Publicité

Les beaux jours des "cumulards"

Par

**Claude Bartolone a levé un secret de Polichinelle. En annonçant dans Libération que le non-cumul des mandats n'entrerait en vigueur qu'en 2017, le président de l'Assemblée nationale reporte l'une des mesures institutionnelles les plus fortes du programme électoral de François Hollande. **

A gauche, à droite, au centre, dans les grandes villes, dans les villages, à l'Assemblée et au Sénat, les "cumulards" sont soulagés de ne pas avoir à choisir entre leurs mandats avant 4 ans.

Publicité
Cumul des mandats
Cumul des mandats

Mais le cumul ne se limite pas aux mandats électifs. Il implique aussi une accumulation de fonctions (présidences de syndicats mixtes, d'associations, de groupes d'études, etc) qui remplissent plus que de raison les emplois du temps des élus concernés.

Dans Le Parisien Magazine, la journaliste et écrivain Pascale Tournier a dressé la carte de France des cumulards, des rois du cumul. Une enquête exclusive de plus d'un mois à découvrir ici.

Parmi les élus les plus cumulards, on trouve Philippe Duron, député-maire socialiste de Caen, avec quatre mandats et 25 fonctions. Et juste "derrière", le sénateur maire UMP Gérard Larcher : trois mandats et 19 fonctions :

Écouter

2 min

Il a été très difficile pour Pascale Tournier d'obtenir des informations, car les élus ont souvent le cumul honteux :

Écouter

2 min

Selon Pascale Tournier, le cumul trop poussé des mandats et des fonctions met en danger la bonne gestion de l'argent public :

Écouter

1 min

****> Retrouvez le billet politique de Frédéric Métézeau : "les questions jamais posées par le non-cumul des mandats" ** **

Le cumul des mandats
Le cumul des mandats