Publicité

Les conditions et les finalités de l’action politique

Par
Les conditions et les finalités de l'action politique
Les conditions et les finalités de l'action politique
- Université Paris-Dauphine

La sociologue Dominique Schnapper et les philosophes Pierre Manent et Jean-Claude Monod envisagent l’arrière-plan de l’indétermination politique contemporaine.

Les nations européennes, nous le disons ou l’éprouvons, ne sont plus vraiment en mesure de se gouverner elles-mêmes sans se « conformer » aux processus du monde. Elles ne semblent plus en mesure d’agir politiquement, de « faire l’histoire ». Notre impuissance est « de taille » en ce temps « mondialisé », mais elle nous vient aussi d’un héritage qui a éclairé la vanité ou les tragédies coupables des Césars. Mais, même affaiblis et particularisés, nous n’avons pourtant pas quitté la condition politique puisqu’il nous faut toujours délibérer de la justice des relations sociales, intégrer des hommes et affronter des ennemis, répondre par nos actions et paroles à des défis qui nous demandent notre nom. Même après avoir tant essayé et espéré dans l’histoire, nous ne pouvons pas nous résigner à choisir, pour déterminer notre vie commune, l’abandon. Mais que faire ? Quelle forme politique nous permettrait l’introspection et l’extraversion actives par lesquelles une société agit sur elle-même et dans le monde ? Quelles finalités sont disponibles à des nations marquées par notre histoire ? Peut-on s’en tenir à l’idée que la politique n’a qu’à assurer des droits, libérer les individus, préparer les conditions d’un marché efficient ?

Pour en savoir plus : http://lesquestionsdelacite.com/

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.