Les extraterrestres sont-ils parmi nous ?
Les extraterrestres sont-ils parmi nous ?

Les extraterrestres sont-ils parmi nous ?

Publicité

Les extraterrestres sont-ils parmi nous ?

Par

Existe-t-il des extraterrestres sur Terre ou ailleurs dans l'espace ? C'est la question au cœur des Idées Claires, notre programme hebdomadaire produit par France Culture et Franceinfo destiné à lutter contre les désordres de l'information, des fake news aux idées reçues.

Les extraterrestres sont parmi nous. Dès la Renaissance, le mythe alimente l’imaginaire collectif. Il se popularise avec la conquête de l’espace dans les années 1960, et la multiplication des récits de science-fiction. Ils auraient déjà visité la Terre, établi une colonie secrète pour nous espionner, et nous laisseraient en paix le temps que nous nous développions. 

Difficile pourtant de les croiser et de nous repérer dans un univers aussi vaste et vieux que le nôtre. Alors que la planète a 4,5 milliards d’années, cela fait seulement une centaine d’années que nous sommes capables de recevoir et d’émettre des signaux. 

Publicité

Avons-nous déjà réussi à établir un contact avec eux ? Au regard du nombre d'exoplanètes et de galaxies, pourrait-il, au moins, y avoir d'autres formes de vies intelligentes et plus évoluées ? Nous avons posé ces questions à Jean Duprat, astrophysicien, directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et responsable de l’équipe d’astrophysique du solide au Centre de Sciences Nucléaires et de Sciences de la Matière (CSNSM).

Les extraterrestres sont-ils parmi nous ? 

Jean Duprat : "A priori les extraterrestres ne sont pas parmi nous. Je suis désolé pour les gens qui ont extrêmement envie de cela, c’est assez clair, si jamais ils étaient parmi nous, si jamais nous avions des signes, nous en parlerions entre scientifiques, nous observerions cela, ce ne serait pas un secret. Or nous n’avons pour l’instant absolument aucun signe non seulement d’une vie extraterrestre sur Terre qui serait parmi nous, mais même d’une vie extraterrestre ailleurs. Ça ne veut pas dire qu’elle n’existe pas, ça veut dire que pour l’instant nous n’en avons aucun signe."

La vie extraterrestre ailleurs que sur Terre est-elle plausible ? 

Jean Duprat : "C’est tout à fait une question scientifique, étant donné le nombre d’étoiles qu’il y a, si on se restreint à notre galaxie, la Voie lactée contient entre 100 et quelques centaines, 200 à 400 milliards d’étoiles, et on sait que la plupart de ces étoiles sont entourées de planètes, donc ça fait de l’ordre d’une centaine de milliard de planètes, donc parmi toutes ces planètes, il doit y en avoir qui sont susceptibles d’avoir des conditions pour que la vie se développe. Maintenant la question est de savoir : est-ce que la vie se développe réellement, et ça pour l’instant, nous n’en savons rien, dans la mesure où la seule vie que nous connaissons c’est sur la Terre, mais il n’y a pas de raison que la vie ne se soit développée que sur Terre. C’est tout à fait une question scientifique, étant donné le nombre d’étoiles qu’il y a, si on se restreint à notre galaxie, la Voie lactée contient entre 100 et quelques centaines, 200 à 400 milliards d’étoiles, et on sait que la plupart de ces étoiles sont entourées de planètes, donc ça fait de l’ordre d’une centaine de milliard de planètes, donc parmi toutes ces planètes, il doit y en avoir qui sont susceptibles d’avoir des conditions pour que la vie se développe. Maintenant la question est de savoir : est-ce que la vie se développe réellement, et ça pour l’instant, nous n’en savons rien, dans la mesure où la seule vie que nous connaissons c’est sur la Terre, mais il n’y a pas de raison que la vie ne se soit développée que sur Terre."

Y-a-t-il des indices qui laisseraient penser que cette vie extraterrestre existe ?

Jean Duprat : "Les briques élémentaires de la vie, on arrive à les voir dans l’espace, donc nous nous sommes la vie, basée sur la chimie du carbone, des petites molécules carbonées, ce sont des molécules les plus petites, les plus simples, que nous voyons dans l’espace, donc ces molécules ensemencent les planètes et donc les briques élémentaires pour faire le vivant doivent exister sur d’autres planètes."

Pourquoi n’avons-nous pas été trouvés par les extraterrestres ? 

Jean Duprat : "La planète a 4,5 milliards d’années, notre espèce est apparue il y a 100 000 ans à peu près, si on ramène l’histoire de notre planète à 24 heures où on naîtrait à zéro heure et aujourd’hui il serait minuit, notre espèce n’apparaît sur la planète qu’une seconde avant minuit et ça fait encore moins de temps que notre espèce est capable de regarder l’espace, de le comprendre et éventuellement même d’envoyer des signaux et d’en détecter. Ça, ça fait à peine une centaine d’années. Pendant tout ce temps où la Terre a été peuplée essentiellement de bactéries, d’êtres unicellulaires, de petites algues dans l’océan, la vie sur notre planète ne regardait pas l’espace et nous, nous n’émettions pratiquement pas de signaux."

Avons-nous plus de chances de trouver une vie technologiquement évoluée ?

Jean Duprat : "Nous n’avons absolument aucune indication qu’une vie technologique puisse apparaître ailleurs. L’autre point très important avec cela, par rapport à la vie extraterrestre, c’est combien de temps cette vie technologique peut tenir, et là il y a une vrai question qui nous est posée à nous maintenant, qui est le fait que si jamais cette vie technologique ne tient pas très longtemps, si nous nous détruisons nous-mêmes, si jamais nous détruisons de manière extrêmement forte notre vie technologique, ou alors si nous pompons les ressources de notre planète si bien que nous ne pouvons tenir ce niveau de technologie que quelques centaines d’années, alors il peut y avoir de la vie technologique dans l’univers mais ce sera des flashs extrêmement courts. Il y aura beau y avoir énormément de planètes, si jamais la vie sur ces planètes ne peut atteindre un stade technologique que pendant quelques centaines d’années, nous n’avons aucune chance de les voir et ils n’ont aucune chance de nous voir. Il faudrait, si jamais elle dure très peu de temps, que non seulement cette vie soit proche de nous au sens spatial mais en plus, il faudrait qu’elle ait lieu à peu près au même moment que nous et là les statistiques deviennent extrêmement faibles."

Est-il possible que nous soyons des extraterrestres ? 

Jean Duprat : "Là il y a plusieurs échelles de réponses à cette question. La première échelle c’est notre matière. Elle, elle est extraterrestre, elle vient de l’espace, ce sont nos atomes, nos noyaux qui viennent de l’espace, tout au début de la formation de la Terre. Mais ensuite, l’espèce humaine est apparue seulement très récemment. Notre espèce s’inscrit de façon très claire dans une évolution d’une branche des grands singes et donc elle n’est absolument pas arrivée de l’espace, ça, ça n’a aucun sens scientifiquement."

Écoutez et abonnez-vous au podcast

Les Idées claires, c'est aussi une version à écouter d'une dizaine de minutes. À découvrir ici-même ou en vous abonnant pour ne pas rater un épisode.

Les extraterrestres sont-ils parmi nous ?

9 min