Publicité

Les grandes figures du mouvement des femmes arabes

Par
Hoda Shaarawi, au centre, au Congrès international de femmes, Rome, 1923
Hoda Shaarawi, au centre, au Congrès international de femmes, Rome, 1923
- Wikimedia Commons

"Tout lieu qui n'accepte pas le féminin est stérile." Ibn Arabi

Nombre de femmes, combattantes, écrivaines, poétesses, se sont distinguées en participant aux luttes nationales pour l’indépendance. Certaines furent emprisonnées et torturées. Tout en participant à la libération de leur patrie (Égypte, Irak, Liban, Maroc, Palestine), elles ont eu à relever des défis sociaux et politiques pour obtenir la reconnaissance de leur statut de citoyennes, devenant ainsi un symbole pour les générations futures, quitte à sacrifier leur vie pour la cause des femmes et la conquête de leurs droits.

Elles s'appelaient : Hoda Shaarawi, Nazik Al-Mala'ika, May Ziadé, Fadwa Touqan, Djamila Bouhired, Nawal el Saadawi, Fatima Mernissi.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Une table ronde enregistrée en novembre 2019.

Beddy Almoravid**,** directeur de l'Advanced Studies Research Centre, et de l'Institute for Epistemological Studies-Europe 

Ons Debbech, maîtresse de conférences à l’Université Paris 8, docteur en lettres modernes, critique littéraire, et chercheuse en littérature comparée

Abdessattar Jamii, chercheur à l’Université Sorbonne 4, docteur en littérature arabe 

El Hassan El Mossadak, professeur à l’Université Paris 8 

Lynda-Nawel Teebbani, professeure, docteur et chercheuse en lettres et musique, romancière

Une rencontre animée par Safâa Monqid, sociologue, maîtresse de conférences à l'Université Paris 3, Sorbonne Nouvelle.

En savoir plus : Quelle place pour l’émancipation des femmes dans les révolutions arabes ?