Publicité

Les papiers-musique de Cécile de Kervasdoué et Benjamin Laurent

Par

Les actualités chantées 1
Les actualités chantées 1

Chanter l'actu ! L'idée, un peu décalée, a germé dans les esprits de Cécile de Kervasdoué, journaliste à la rédaction de France Culture et chanteuse lyrique, et Benjamin Laurent, pianiste et compositeur. Toute cette semaine dans les Micro Fictions de France Culture, ce duo nous offre une nouvelle fugue dans l'actualité de l'année passée, livrant à nos tympans de véritables papiers-musique. Dans un bel unisson.
Ecoutez cette semaine sur l'antenne : - L’homme de l’année, le 9 janv. - La crise de nerf, le 10 janv. - Complainte de fin de règne, le 11 janv. - La mélodie des astres désastre, le 12 janv. - Printemps arabe collection automne hiver, le 13 janv.
Echantillon de leur épisode Printemps arabe collection automne hiver , relatant la mort de Kadhafi :

Cécile de Kervasdoué et Benjamin Laurent
Cécile de Kervasdoué et Benjamin Laurent
© Radio France

"C'est le seul musicien que je connaisse qui m'appelle en disant :"T'as vu, ce WE, ils ont massacré les Coptes !" " C'est par ces mots que** Cécile de Kervasdoué** décrit le pianiste Benjamin Laurent , avec qui elle a élaboré ce projet des "actualités chantées".

Publicité

Au détour d'une machine à café de la Maison de la Radio, tous deux expliquent leurs motivations :

photo © RF/ Hélène Combis-Schlumberger

Écouter

4 min

Et de préciser qu'ils ne sont en rien inventeurs de ce concept : "On le fait à la radio, ce qui est peut-être nouveau, mais le cabaret caustique, qui reprenait des événements politiques et les détournait sous forme de spectacles musicaux, ça existait dans les années 20, 30, et les gens étaient habitués à ce genre de choses. C'est quand même fou qu'aujourd'hui ce soit consideré comme une œ uvre originale et complètement décalée, alors que ce n'est pas non plus quelque-chose de totalement neuf !".

En effet, comment ne pas penser à Kurt Weill en entendant ces vocalises fantasques ?

Finalement, qu'est ce que la musique apporte de plus à l'information ? "Tout le monde est persuadé que l'oreille de l'auditeur ne perçoit qu'une ou deux pistes. Or, elle est capable d'en entendre bien plus ! Et à partir de trois, l'imagination se met en mouvement... " affirme Cécile de Kervasdoué pour qui la radio, loin de s'apparenter à du simple contenu intellectuel, "est de la musique ".

Les deux musiciens sont intimement convaincus que, chanter l'actualité, c'est lui apporter un sens supplémentaire.

Alors que l'information traditionnelle s'efforce d'aller vers la neutralité (et pourtant, pour la journaliste, faire croire que la subjectivité n'y existe pas est un leurre !), le projet de création radiophonique de Cécile de Kervasdoué et Benjamin Laurent explore avec enthousiasme la sphère émotionnelle, et ne s'en cache pas.

Pour autant, très vite, quelques questionnements moraux d'un autre ordre ont émergé :

Écouter

2 min

Partition Kadhafi
Partition Kadhafi
© Radio France

Voici d'ailleurs un extrait éloquent d'une des séances d'enregistrement :

Écouter

4 min

Cécile de Kervasdoué et Benjamin Laurent ont su travailler ensemble, et se félicitent de l'harmonie mutuelle qu'ils ont trouvée malgré (grâce à ?) leurs différentes formations :

Écouter

3 min

Visionnez l'enregistrement d'un extrait de l'épisode Complainte de fin de règne :

Ecoutez, en bonus, un extrait de Printemps arabe, collection automne hiver , non diffusé à l'antenne :

Écouter

1 min

Reste à souhaiter un bel avenir à ce projet créatif et innovant qui permet d'incarner, par le flux musical, celui perpétuel et dématérialisé de l'information.