Publicité

Les photos souvenirs d'Agathe Gaillard

Par

"Je fermerai quand quelqu’un rachètera le bail". Après 38 années passées dans le quartier du Marais à Paris, Agathe Gaillard a décidé de fermer sa galerie. Rencontre avec cette pionnière qui nous entraîne dans quelques images de sa dernière exposition pour un diaporama sonore.

Agathe Gaillard
Agathe Gaillard

Le 10 juin 1975, l’exposition du photographe américain Ralph Gibson inaugure la galerie d’Agathe Gaillard. Cette élégante femme blonde et élancée, alors mariée au photographe Jean-Philippe Charbonnier, crée l’événement en ouvrant la première galerie uniquement dédiée à la photographie. Sa volonté : montrer le travail des photographes non censuré, exposer le tirage original, et le vendre. Elle veut donner à la photographie le statut d’œuvre d’art. Avec plus de 250 expositions, elle a couvert un large éventail de cet art. Allant de ce que l’on considère aujourd’hui comme des classiques : André Kertész, Bill Brandt, Edward Weston ou mettant en avant les jeunes photographes d’alors : Bernard Faucon, Hervé Guibert. Pour la journaliste spécialisée Brigitte Ollier, "Agathe Gaillard ne s'est pas laissée influencer par l'air du temps". "Elle a toujours défendu les auteurs, a présenté des gens différents sans perdre son identité" ajoute-t-elle.

Le public de connaisseurs des débuts s’est élargi. L’annonce de sa prochaine fermeture attire, au grand étonnement de la maîtresse des lieux, des personnes qui n’étaient jamais venues. Investir dans la photographie est devenu un placement et certaines photographies peuvent atteindre des sommes records. La photographie « Rhein II » d’Andreas Gursky a été adjugée 3,1 millions d’euros chez Christie’s en novembre 2011. Mais pour Agathe Gaillard, « les photographes contemporains passent. Les grands photographes de l’histoire de la photographie sont toujours très demandés. L’histoire de la photographie se précise de jour en jour ».

Publicité

Avant de quitter la rue du Pont Louis-Philippe, elle nous « invite à redécouvrir les photographies que vous avez aimées et à découvrir celles que vous avez ratées ». Un parcours d'une vingtaine de tirages réunissant, entre autres, Bill Brandt , Luc Choquer, Erica Lennard :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Écoutez aussi Agathe Gaillard dans "La Grande table" de Caroline Broué