Saint François d'Assise précurseur de l'écologie
Saint François d'Assise précurseur de l'écologie

Les précurseurs de l'écologie : saint François d'Assise - #CulturePrime

Publicité

Les précurseurs de l'écologie : François d'Assise

Par

L'ouverture de la Cop 24 nous donne l'occasion de nous questionner sur la naissance des idées liées à l'écologie. De quand date l'idée d'égalité entre Homme et Animal ? Pas du mouvement antispéciste qui a vu le jour ces dernières décennies mais du.... XIIIe siècle.

En occident, l’idée qu’Homme et Animal sont égaux date du... XIIIe siècle. François d’Assise prône l’égalité de tous les êtres vivants, à l’encontre de la tradition chrétienne qui place l’homme, supérieur, au centre du monde. D’après Thomas de Celano, contemporain du Saint, François d’Assise prêchait aux... oiseaux. Il demandait à ses disciples de respecter la nature, de laisser une partie de leur jardin potager non cultivé, de ne ramasser que le bois mort, etc.  Il défendait l’idée que la Terre “prend soin de nous” et que l’homme de doit pas la dominer. Pour Erik Sablé, auteur d'une introduction à la spiritualité de François d'Assise (Le Livre du détachement et de la paix, Arma Artis, 1986), le saint a une vision magnifiée de la nature.

La nature chez Saint François n’est pas considérée dans un sens animiste mais comme l’œuvre de Dieu et c’est pour ça justement qu’elle est magnifiée. Nous autres, nous considérons la nature comme un objet, Descartes par exemple considérait les animaux comme des mécaniques et nous avons gardé un petit peu cet esprit. Or, lui, il a une relation complètement différente avec la nature, il dialogue avec la nature, c’est-à-dire il considère tous les animaux, non seulement les animaux mais aussi les pierres, mais aussi les plantes, comme des sujets avec lesquels on peut dialoguer.

Publicité

Les Racines du ciel, aver Erik Sablé , 02 juin 2013

54 min

Pour ce saint, il y a une fraternité entre tous les êtres vivants parce que tous ont le même Père… Dieu.  Dans son texte le plus “écologiste”, Cantique du frère soleil 1225, il fait l’éloge des éléments, ses frères et sœurs, alors qu’il est déjà devenu aveugle :  

Loué soit Dieu, mon Seigneur, à cause de toutes les créatures,et singulièrement pour notre frère messire le soleil (...). Loué soit mon Seigneur pour notre sœur l'eau (...). Loué soit mon Seigneur pour notre mère la terre, qui nous soutient, nous nourrit et qui produit toutes sortes de fruits, les fleurs diaprées et les herbes !

En plus de son engagement auprès de la nature, François est aussi connu pour avoir renoncé à toute richesse et avoir fait vœu de pauvreté. Il a été canonisé deux ans après sa mort en 1228.

A lire : Le Cantique de frère soleil de Jacques Dalarun (Alma Editeur, 2014).