Les salles obscures peu fréquentées du mois de mars

Publicité

Les salles obscures peu fréquentées du mois de mars

Par
Si les chiffres du box office en février n'étaient pas mirobolants avec à peine 13 millions de spectateurs, il semblerait que ceux de mars ne soient encore plus catastrophiques.
Si les chiffres du box office en février n'étaient pas mirobolants avec à peine 13 millions de spectateurs, il semblerait que ceux de mars ne soient encore plus catastrophiques.
© Getty - Patrick Heagney

Cette semaine au programme du box office de Soft Power : un point sur le box office cinéma, une lecture attentive du livre d'Anthony Delon, un zoom sur deux séries aussi différentes qu'intéressantes et un rapide détour du côté de Bethesda avec la sortie de "Ghostwire : Tokyo".

Bienvenue dans le Box Office, le rendez-vous hebdomadaire de l’émission Soft Power. On y épluche chaque semaine les tendances de la culture et les plus gros succès du moment. En partenariat avec l’institut d’études GfK pour les livres et les jeux vidéos et CBO Box Office pour le cinéma.

Un cinéma à la peine en ce mois de mars...

Le printemps du cinéma a attiré 2,15 millions de spectateurs en salle en trois jours entre le 20 et le 22 mars. Un résultat en baisse par rapport à l'édition 2019 qui avait attirée 3 millions de spectateurs et était considérée comme une année record, mais un beau succès si l'on tient aussi compte du facteur météo et du beau temps qu'il a fait pendant ce printemps du cinéma. Toutefois, si ces résultats donnent confiance, il n'en reste pas moins que globalement, le bilan des entrées en ce mois de mars n'est pas foncièrement positif. Pour Michel Guerrin, cela soulève deux questions : celle de l'avenir de la salle en général, et celle du modèle de financement de la création française, largement soutenue par les revenus liés aux fauteuils des salles de cinéma...Retour sur quelques résultats de fréquentation assez moyens cette semaine.

Publicité

On commence par The Batman, qui n’a fait en France que 2,6 millions d’entrées, soit trois fois moins que Spider-Man qui avait atteint les 7,3 millions. Échec aussi pour Notre-Dame brûle, qui n’a rassemblé au total que 525 000 personnes, soit - 65 % en seconde semaine, autant dire que le film va rapidement sortir des salles, tout comme Le Temps des secrets qui n’a rassemblé en première semaine que 196 000 entrées. En revanche, démarrage modeste - mais pas désespérant ! - pour Morbius, le film d’animation de Sony Pictures et Marvel. Ce deuxième spin-off de l'univers de Spider-Man, centré sur le Docteur Michael Morbius, a effectivement rassemblé près de 80 000 curieux en France pour son premier jour mercredi. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Autre film à prendre l’eau cette semaine, Retour à Reims de Jean-Gabriel Périot qui a rassemblé seulement 380 personnes ce mercredi pour sa sortie à Paris selon notre partenaire CBO Box Office. Ce n’est pas un fiasco, c’est Waterloo ! Il faut dire que le film ne fonctionne pas, c’est une sorte de tract intellectuel où toutes les luttes sont mélangées grossièrement, les images d’archives instrumentalisées, quant à la voix off d’Adèle Haenel, elle sonne un peu creux quand elle parle des pauvres. Ce type de film pose surtout la question de la chronologie des médias : pourquoi sortir en salle quand une sortie vidéo aurait plus de sens pour une audience ultra-confidentielle ? On voit bien ici les limites de cette chronologie française, inadaptée aux films à petits budgets et à audiences très "niches". 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Maintenant ce point sur le cinéma en France dressé, élargissons le regard avec un rapide retour sur les Oscars dimanche dernier, qui se tenaient juste après notre émission. C’est le remake d’un film français qui a gagné trois oscars dont le trophée du meilleur film : Coda , d’après La famille Bélier, disponible en streaming sur Apple TV+ et qui ne sortira donc pas en salle puisque la chronologie ne permet pas une sortie simultanée en salles et plateformes.

Autre point sur lequel il convient de revenir de manière brève : l’acteur Will Smith a finalement démissionné de l’Académie des Oscars plusieurs jours après avoir d'après ses propres termes surréagi à un propos sexiste en giflant l’humoriste Chris Rock. 

Entre père et fils, Entre chien et loup

Peu de nouveautés dans les meilleures ventes cette semaine, sinon le bondissement à la deuxième place d’Anthony Delon dans les essais et documents, qui publie Entre chien et loup aux éditions du Cherche midi. On l’avait remarqué jeune, à 17 ans : il n’était pas sérieux - sauvage, asocial, délinquant, BMW volée, arme à feu non déclarée, de passage en maison de correction, prison et blouson de cuir. On le retrouve aujourd’hui, assagi : il a 57 ans et il publie des mémoires, des confessions, une lettre d’amour chien au clan Delon : Nathalie Delon, Mireille Darc et surtout à son père tant il est vrai, comme le disait Pasolini, que « L’histoire, c’est la passion des fils qui aimeraient comprendre leurs pères ». 

Classement des ventes de la semaine, catégorie fiction. 

On l’a « dressé » plus qu’ « élevé » nous dit Anthony Delon, frustré, blessé, ignoré par un père qui ne l’a pas aimé. Alors, il est parti à Los Angeles, tentant de réussir lui qui était si beau, comme son père, mais accumulant les échecs puis les maitresses danseuses au Crazy Horse. Aujourd’hui, l’heure est à la réconciliation. À part le patriarche Alain, le clan Delon est décimé : tout le monde est mort. Et en renouant bien tardivement avec son père, aujourd’hui âgé de 86 ans, celui-ci lui a confié une mission de confiance : l’euthanasier lorsque ce sera nécessaire. 

Entre chien et loup d’Anthony Delon aux éditions du Cherche midi, deuxième meilleure vente cette semaine, catégorie essais et documents.

Nouvelle création Marvel chez DisneyPlus, nouvelle saison pour "En Thérapie" chez Arte

Deux grandes sorties à noter cette semaine côté séries. La première, c’est bien sûr celle de Moon Knight, piloté par Jeremy Slater (L’Exorciste, Umbrella Academy) à voir sur DisneyPlus et qui introduit dans la galaxie Marvel un mystérieux super-héros que joue Oscar Isaac.

La bande-annonce sur la chaîne Youtube de Marvel dépasse aujourd’hui les 32 millions de vues, preuves d’un réel engouement pour cette nouvelle venue qui plonge encore un peu plus dans l’Univers de Marvel avec le Moon Knight, incarné par Oscar Isaac, loin du rôle de guitariste mélancolique qu’il avait dans Inside Llewyn Davis des frères Cohen, et depuis quelque temps très prisé des super productions – en témoignent les récents Star Wars (Épisode IX : L'Ascension de Skywalker) et Dune

Le personnage qu’il incarne, le Moon Knight mais en même temps Steven Grant ou encore Marc Spector, est un héros auquel on s'attache sans trop de mal, tout confus qu'il est entre différentes identités (et pour cause : une divinité égyptienne prend possession de son corps lorsqu’il dort).

Au casting également, Ethan Hawke, qui incarne le vilain de cet opus, un Arthur Harrow, leader d’une secte, qui rappelle par son éloquence le personnage – toutefois bien différent – de John Brown dans la série trop peu remarquée The Good Lord Bird

À noter qu’il s’agit aussi de la dernière apparition du regretté Gaspard Ulliel, disparu en janvier dernier. La série est diffusée à raison d’un épisode par semaine jusqu’au 4 mai.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Côté français, c’est le retour d’une série qui avait fait un tabac, sur le divan d'Arte. En thérapie revient pour une saison 2 tout aussi fournie, que ce soit en termes de personnages que d’écriture….

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

"Ghostwire : Tokyo", la dernière réussite de Bethesda

Côté jeux vidéo, signalons la sortie sur PS5 depuis le 25 mars de Ghostwire : Tokyo, cette semaine en quatrième position des ventes selon notre partenaire GFK. Il s’agit de résoudre une enquête aux frontières du réel et de l’étrange dans le quartier touristique de Shibuya. Il faut une dizaine d’heure pour finir le jeu mais des quêtes additionnelles et secondaires sont possibles, permettant d’étoffer le game et de déambuler longtemps en compagnie de personnages et d’esprits.

Classement de la semaine des ventes, catégorie jeux vidéo.

Benjamin Biolay en concert à la Philharmonie

Retour sur l'un des titres les plus populaires du chanteur,  qui se produisait hier soir à la Philharmonie...

Pour afficher ce contenu Spotify, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour aller plus loin

" « Filmer la parole est fascinant » : Emmanuelle Bercot et Arnaud Desplechin, deux cinéastes « en thérapie »", Arnaud Sagnard, L'OBS, le 31 mars 2022.

" « En thérapie », saison 2 : la pandémie s’invite sur le divan", Thomas Sotinel, le 31 mars 2022.

CE BOX OFFICE EST ISSU DE L'ÉMISSION " HANS-ULRICH OBRIST CRITIQUE D'ART, STÉPHANE GUILLON ART DE LA CRITIQUE" DU 3 AVRIL 2022.

LES RÉSEAUX SOCIAUX | Suivez Soft Power sur les réseaux sociaux pour ne rater aucun podcast mais aussi voir les photos, les vidéos et la playlist de l'émission : Instagram | Twitter | Facebook | LinkedIn | Spotify

L’ACTUALITÉ DE SOFT POWER | Pour mieux la comprendre, notre radiographie de la génération Z. Pour une nouvelle éthique de la musique en streaming, nos conseils pour se réapproprier sa musique. Pour tout comprendre à l’actualité du numérique, lisez notre Alphabet numérique et notre guide des 44 intellectuels pour penser le numérique. Et pour en savoir plus sur la pensée de l'écologie, nous avons créé notre bibliothèque idéale des penseurs de l'écologie.

••• Vous pouvez nous écrire pour nous faire part de vos réactions, vos commentaires, vos critiques. Soft Power, France Culture, 116 avenue du président Kennedy 75016 PARIS ou par email directement à l'adresse marcelo.velit@radiofrance.com.