Publicité

Les serious games : « entre jeu et non-jeu »

Par
Illustration des miniatures contenues dans le manuel de jeux sérieux Das Kriegsspiel (1803)
Illustration des miniatures contenues dans le manuel de jeux sérieux Das Kriegsspiel (1803)
- Johann Christian Ludwig Hellwig

Les jeux sérieux sont aujourd'hui questionnés par rapport à leur potentiel éducatif. Facilitent-ils l'apprentissage en classe ?

Clark Abt est un des premiers pédagogues américains à avoir effectué des recherches dans les années 1960 sur le concept de serious games (jeu sérieux). Selon lui, « le serious games est un ensemble de jeux adaptés et développés pour réaliser des tâches sérieuses ». Dans les années 1970, il considère les jeux de société comme des outils d’apprentissage et de formation à l’usage des employés d’entreprises. Sa vision des jeux sérieux englobe également les jeux de rôle, les jeux de plein air et les jeux sur ordinateurs. Ce n’est que dans les années 1990 que les industriels et le gouvernement américain s'intéressent au potentiel économique des jeux sérieux.

Retrouvez sur Balises le webmagazine de la Bibliothèque publique d'information, l'ensemble des articles sur le jeu et l'apprentissage

Publicité

Se divertir au point d'apprendre : gamification et serious games

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Rencontre enregistrée en mars 2019

Julian Alvarez, chercheur et concepteur de serious games

Vincent Berry, sociologue

Louise Tourret, journaliste et productrice de l'émission Être et savoir