Publicité

Libéralisme, pyjama et Fabrice Luchini : la Session de rattrapage

Par
Emmanuel Macron, Fabrice Luchini et la montagne
Emmanuel Macron, Fabrice Luchini et la montagne
© AFP

Sélection. Retrouvez chaque week-end la sélection hebdomadaire des programmes de France Culture à réécouter.

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir chaque semaine la Session de rattrapage par e-mail.

Bonjour à toutes et à tous,

Publicité

Emmanuel Macron est donc le huitième président de la Cinquième République française. A l'aune d'un mandat de 5 ans, cet événement permettra-t-il de (re)penser la France ? France Culture ouvre ce quinquennat en compagnie de 15 personnalités pour regarder le monde de demain sous toutes les coutures. Que ce président représente une "figure politique radicalement nouvelle", comme l'estiment les écrivains Mathieu Larnaudie et Cloé Korman, ou un "produit de l'américanité" selon Régis Debray, il faudra déjà que son jeune mouvement, En Marche, fasse ses preuves lors des législatives à venir. D'ici là, rien ne nous empêche de prendre de la hauteur. Quelle sera la diplomatie du nouveau chef de l’Etat, se demande t-on avec Bertrand Badie ? Quelle sera la place accordée à la recherche scientifique (Serge Haroche) ? Et puisqu'un mandat se caractérise par l'imprévisibilité, la conflictualité (Vincent Peillon), risque-t-il de virer, comme par le passé au rêve ou au cauchemar (Marc Ferro) ? Très bonnes écoutes. Pierre Ropert

COMPRENDRE

Emmanuel Macron, lors d'un meeting à Chatellerault en avril dernier.
Emmanuel Macron, lors d'un meeting à Chatellerault en avril dernier.
© AFP - Eric FEFERBERG

Libéral pluriel. "Libéralisme de gauche", "social libéralisme", "troisième voie" ... le président élu Emmanuel Macron permet d’ouvrir un débat sur les mille et une nuances du libéralisme, et leur histoire, de John Stuart Mills à John Rawls. (Du Grain à moudre, 40 min)

Corée : vers une réunification ? La Corée du sud a élu cette semaine un nouveau président, après que l’ancienne présidente a du quitter ses fonctions suite à une procédure de destitution pour corruption. De nombreux défis attendent Moon Jae-in : moraliser la vie politique, redynamiser l’économie… mais aussi remettre en place un dialogue avec son capricieux voisin, la Corée du Nord. (CulturesMonde, 59 min)

La Justice et mère nature. Du naufrage de l'Erika à l'explosion de l'usine AZF, le droit de l’environnement a toujours évolué “grâce” à des catastrophes. Laurent Neyret, professeur de droit et spécialiste des questions écologiques, précise les contours de ce champ juridique qui s’invente aujourd’hui, sans droit à l’erreur. (Les Discussions du soir, 44 min)

APPRENDRE

Des alpinistes sur l'Aiguille du Midi, au Mont-Blanc.
Des alpinistes sur l'Aiguille du Midi, au Mont-Blanc.
- Cristian Bortes

Tragédie au sommet. En revisitant la fameuse affaire Vincendon et Henry, tragédie qui vit deux jeunes alpinistes coincés pendant 10 jours à plus de 4000 mètres d’altitude, en plein hiver 1956, l’historien de la montagne Yves Balu, nous propose de visiter ce véritable art qu’est la montagne. Une histoire “magnifiquement belle mais magnifiquement triste". (Les Discussions du soir, 44 min)

Le Président pyjama. Paul Deschanel avait deux ambitions dans la vie : entrer à l'académie Française et devenir Président de la République. Le destin l'a exaucé. Mais il est resté dans l’histoire pour avoir sauté d’un train en pyjama. (Une Histoire particulière, 59 min)

Avant nous le déluge. Près de 150 ans après la découverte des premiers restes de l'homme "d'avant le déluge", des chercheurs du CNRS et du Muséum national d’Histoire naturelle retournent sur les lieux du "berceau de la préhistoire", dans la Somme. (Carbone 14, 29 min)

(RE)DÉCOUVRIR

Le comédien Fabrice Luchini.
Le comédien Fabrice Luchini.
© AFP - Joël Saget

L’argent et la langue. Le bondissant Fabrice Luchini, plutôt que de parler d’économie pendant une heure, choisit de raconter sa passion toujours vivante pour les grands textes, à travers les préoccupations pour l’argent de leurs auteurs. Péguy, Pagnol, Bruckner ou Guitry et bien d’autres encore, sont au programme de cet entretien réjouissant. (Répliques, 52 min)

Du cinéma en noir et blanc. Le cinéma politique est sans doute avant tout une question de forme. Le cinéaste Raoul Peck montre, à travers son dernier documentaire consacré à James Baldwin, que son analyse de la société américaine, fondée sur un racisme constitutif, est toujours opérante 30 ans après sa mort. Un entretien passionnant, émaillé d’extraits de films tels que "King Kong", pour montrer comment s’est construite l’image du noir grâce au cinéma et à son industrie dominée par des blancs. (Plan large, 59 min)

Jeunesse invisible. Selon la convention internationale des droits de l'enfant du 20 novembre 1989, toute personne âgée de moins de 18 ans doit être protégée, quels que soient son sexe, sa religion, ses origines ou sa nationalité. Alors pourquoi trouve-t-on encore des mineurs isolés étrangers qui dorment dehors ? Deux cinéastes partagent l’histoire de ces jeunes migrants et de ceux qui tentent de veiller sur eux. (Les Nouvelles vagues, 59 min)

LA CITATION

Aujourd'hui la citation nous vient d'Alain Damasio, écrivain de science-fiction invité de Ping Pong (56 min), qui réagissait à l'absence de débats sur la place des femmes dans la société lors de la campagne présidentielle :

Il y a eu un néant absolu sur la culture et sur la question des femmes. Moi je trouve que [les écrivains] ont une responsabilité importante - et encore plus quand on est un mâle comme moi, blanc, hétérosexuel, etc. - c'est qu'on doit travailler sur l’imaginaire. Là, il y a un combat des imaginaires à mener. Maintenant je me force systématiquement, dans tous mes textes, mes nouvelles ou mes romans, à poser des personnages féminins importants, forts, intelligents, qui ont un rôle clé dans l'histoire. [...] Je vous le dis franchement, j'essaye de faire de la discrimination positive !

Et si le droit des femmes n'a guère été abordé au cours de cette campagne, les femmes n'ont pas manqué d'être rappelées à leur condition dès le lendemain des élections. Brigitte Macron, du fait de sa différence d’âge avec le chef d’Etat, a eu droit à pléthore de réflexions sexistes. La différence d'âge est pourtant la même qu'entre Donald et Melania Trump. Mise en procès (et en perspective) du terme "cougar". Bon week-end à toutes et à tous !

Abonnez-vous à la Session de rattrapage pour la recevoir chaque semaine par email.