Liberté, bye-bye ?

Publicité

Liberté, bye-bye ?

Par
Liberté, bye-bye ?
Liberté, bye-bye ?
© Getty - Laurent Hamels

Liberté de penser, liberté de dire, liberté de créer, liberté de faire, liberté d'entreprendre... la "radicalisation des esprits" dénoncée par Eric Dupond-Moretti dans son livre "Le droit d'être libre", exerce-t-elle une nouvelle forme de totalitarisme ?

Au nom de la sécurité et du conformisme et sous l'action des nouveaux médias, nos gestes et nos pensées subissent une extraordinaire pression. 

La "radicalisation des esprits" oxyde la société française, l'"hyper" puritanisme, aseptisation, uniformisation, conformisme, hygiénisme, sécurité, transparence, contrôle... infecte les consciences, et le contexte technologique, communicationnel, médiatique, marchand bouleverse les comportements. La société contemporaine et la civilisation en devenir se soumettent à des diktats et acceptent des compromis qui menacent les libertés. Eric Dupond-Moretti

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Une rencontre enregistrée en octobre 2018, dans le cadre du forum "Une époque formidable".

Retrouvez l' intégralité des rencontres du forum, coorganisé par La Tribune, Acteurs de l'économie, La Métropole de Lyon et l'emlyon business school.

Nicolas Baverez, essayiste et avocat

Éric Dupond-Moretti, avocat pénaliste. 

L'Invité des Matins
18 min