Publicité

Lire quand on est malvoyant : des progrès mais encore beaucoup à faire

Par
La Librairie des Grands Caractères a ouvert le 20 janvier rue Laplace à Paris. C'est la première du genre en France à s'adresser aux personnes malvoyantes.
La Librairie des Grands Caractères a ouvert le 20 janvier rue Laplace à Paris. C'est la première du genre en France à s'adresser aux personnes malvoyantes.
- Librairie des Grands Caractères

La première librairie de livres en grands caractères de France a ouvert ses portes à Paris ce mercredi. L'initiative est saluée par les associations de personnes malvoyantes qui militent toutefois pour que l'édition littéraire "adaptée" étoffe son catalogue, encore trop limité.

L'ouverture d'une nouvelle librairie en temps de pandémie est déjà une bonne nouvelle. Mais que cette librairie soit en plus la première de France à s'adresser exclusivement aux personnes malvoyantes en est encore une meilleure ; et l'information est d'ailleurs largement relayée par le milieu associatif sur les réseaux sociaux. La Librairie des Grands Caractères (c'est son nom) a ouvert ce mercredi, rue Laplace, dans le 5e arrondissement de Paris et propose des livres écrits en plus gros. Les associations rappellent cependant que l'édition adaptée ne propose qu'une très petite partie du catalogue disponible dans les libraires dites classiques.

L'édition en grands caractères : pour continuer à lire malgré le handicap

"Nous avions l'intuition depuis longtemps qu'il était important de créer un lieu pour les lecteurs ne pouvant lire que les éditions en grands caractères", explique Agnès Binsztok, toute nouvelle libraire mais aussi directrice éditoriale des éditions À vue d’œil et Voir de près, spécialisées dans l'édition en grands caractères. "Jusqu'à présent, ces lecteurs étaient 'condamnés' à se procurer leurs ouvrages par correspondance ou à se fournir dans les bibliothèques publiques, les seuls endroits bien souvent où on trouve ces livres, mais forcément bien achalandés". Agnès Binsztok avait donc le projet de proposer une librairie où ces personnes pourront entrer, déambuler, écouter les conseils du libraire, hésiter, acheter (ou pas).

Publicité

La Librairie des Grands Caractères propose environ 600 titres : il s'agit de rééditions d'ouvrages existant déjà dans des tirages classiques. Mais ici, les livres sont adaptés. 

Nous reprenons le texte dans son intégralité mais la mise en page est très spécifique, testée avec un panel de presque 150 malvoyants : avec des polices de caractères sobres, un contraste suffisant, mais pas trop fort pour ne pas faire mal aux yeux, un papier qui n'est pas exactement blanc pour pas éblouir, pas transparent non plus pour que la page du dessous n'apparaisse pas. Nous proposons nos livres dans deux tailles de police : 16 ou 20. 

Les personnes visées par cette librairie sont celles qui souffrent de pathologies liées à la vision, en raison de leur âge (la DMLA par exemple, dégénérescence maculaire liée à l'âge) ou de toute autre cause : "Environ 1,5 million de Français sont concernées ! Nous recevons des appels tous les jours et les associations relaient la nouvelle de notre ouverture. Il y a une vraie attente", juge Agnès Binsztok, qui rappelle aussi que les personnes souffrant de dyslexie, de dispraxie et de troubles neurologiques utilisent aussi ces éditions. En ouvrant cette nouvelle libraire, elle espère arriver à faire bouger les choses : 

Exemple d'un livre en version classique (en haut) et en version grands caractères (en bas).
Exemple d'un livre en version classique (en haut) et en version grands caractères (en bas).
- Librairie des Grands Caractères

Depuis que je fais ce travail, vous ne pouvez pas savoir le nombre de fois où j'ai entendu des personnes me dire "ah, si on avait su que ça existait...  Quand ma grand mère a arrêté de lire, quand mon cousin, mon ami a arrêté de lire... Il est devenu tellement malheureux, tellement triste". Sans parler de toutes des dommages collatéraux de l'arrêt de la lecture sur les fonctions cognitives, qui peuvent dégringoler plus rapidement. J'ai vraiment à cœur que notre initiative soit connue afin de ne plus jamais entendre de choses pareilles.

L'idée de la libraire est de montrer qu'il existe des solutions, plutôt que des problèmes. La boutique propose d'ailleurs aussi des loupes conçues pour les personnes malvoyantes : fort grossissement, rétroéclairage, etc. "Nous ne sommes pas opticiens mais nous montrons les solutions !"

Des offres plus nombreuses mais du chemin reste à faire

"L'ouverture de cette nouvelle librairie est bien évidemment une très bonne nouvelle", commente Laurette Uzan, responsable de la médiathèque de l'association Valentin Haüy, une association qui s'adresse aux aveugles et aux malvoyants. "Mais il faut savoir que l'édition en grands caractères est atypique au sein de ce qu'on appelle l''édition adaptée." (qui comprend aussi les livres audio, les livres en braille et le livre numérique). "Il s'agit d'une édition très majoritairement commerciale où les éditeurs achètent les droits des livres et peuvent les publier dans des versions adaptées, mais cette édition souffre malheureusement de trop peu de variété."

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

C'est une édition d'abord utilisée par des personnes malvoyantes, souvent vieillissantes, la DMLA étant la première cause de déficience visuelle en France et dans tous les pays développés. Or, on trouve dans cette édition surtout des classiques, des best-sellers, des policiers, de la littérature, du terroir, des romans historiques... Bref, des genres littéraires réputés particulièrement appréciés par le public âgé. Et c'est effectivement dommage parce que c'est très réducteur.  
Laurette Uzan, responsable de la médiathèque de l'association Valentin Haüy

Laurette Uzan espère que l'ouverture de cette nouvelle librairie permette une plus grande visibilité de ces éditions en grands caractères : "Et que cela se traduise par une plus grande richesse éditoriale". 

Pour les personnes dont la déficience visuelle est plus profonde, des solutions existent également : "Le livre audio et le livre braille, mais qui existent grâce à des acteurs associatifs et non marchands", précise Laurette Uzan. "Il s'agit d'une exception au droit d'auteur en faveur des personnes en situation de handicap". Aujourd'hui, la médiathèque Valentin Haüy propose 50 000 titres audio et 20 000 ouvrages en braille numérique. 

De nombreuses solutions existent donc et il y a des progrès. "Mais l'offre est encore ridicule", nuance Laurette Uzan, qui cite un rapport interministériel datant de 2016 dans lequel on apprenait que l'offre éditoriale dite adaptée ne proposait que 8% du catalogue disponible en librairie classique.