Publicité

Littérature : 4 grands classiques français du XIXe siècle

"La mort de Madame Bovary" par Albert Fourié
"La mort de Madame Bovary" par Albert Fourié
- Wikimedia Commons

"Madame Bovary", "Le Père Goriot", "Les Misérables", plongez dans ces grands classiques de la littérature française du XIXe siècle, adaptés en séries radiophoniques. De quoi s’échapper grâce à l’imaginaire de la fiction.

Madame Bovary de Gustave Flaubert, Le Père Goriot d'Honoré de Balzac, Les Misérables de Victor Hugo, Le fantôme d'Aziyadé de Pierre Loti, quatre grands classiques de la littérature, quatre grands récits pour s'évader.

Dans le cadre de l'opération Nation Apprenante, en partenariat avec le ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse, chaque présentation d'émission sera suivie d'une précision sur le niveau scolaire auquel elle peut faire écho. Que cela n'empêche pas les plus curieux d'y jeter une oreille...

Publicité

1. Madame Bovary de Gustave Flaubert (10 x 24min)

Emma Bovary vit en province. Mère de famille, contrainte de demeurer au foyer, elle mène une existence qu'elle juge médiocre auprès d’un mari insignifiant. Pourtant, nourrie de lectures romantiques, Emma rêve d’aventures, de liberté et, surtout... de passion amoureuse.

Au programme des classes de première.

2. Le Père Goriot d'Honoré de Balzac (10 x 24min)

Achevé en 1835 sous la Monarchie de Juillet, Le Père Goriot décrit l’entrée dans le monde du "lion" Eugène de Rastignac, jeune provincial venu à Paris pour y étudier le droit et s’y faire un nom. On le découvre pensionnaire de la Maison Vauquer, voisin du pauvre père Goriot, faisant ses premiers pas dans la société mondaine de la Restauration, en novembre 1819. Évoluant habilement entre ces deux mondes, Rastignac apprend vite et comprend dès lors que l’argent "fait tout". 

Au programme des classes de troisième et de première.

3. Les Misérables de Victor Hugo (14 x 24min)

En 1862, Victor Hugo écrit à son éditeur italien: "Vous avez raison, Monsieur, quand vous me dites que le livre Les Misérables est écrit pour tous les peuples. Je ne sais s’il sera lu par tous, mais je l’ai écrit pour tous. Il s’adresse à l’Angleterre autant qu’à l’Espagne, à l’Italie autant qu’à la France, à l’Allemagne, autant qu’à l’Irlande, aux républiques qui ont des esclaves aussi bien qu’aux empires qui ont des serfs. Les problèmes sociaux dépassent les frontières. Les plaies du genre humain, ces larges plaies qui couvrent le globe, ne s’arrêtent point aux lignes bleues ou rouges tracées sur la mappemonde. À l’heure, si sombre encore, de la civilisation où nous sommes, le misérable s’appelle l’homme."

Au programme des classes de troisième, seconde et première.

4. Le fantôme d'Aziyadé de Pierre Loti (5 x 24min)

C’est lors d’une mission à Istanbul, alors qu’il est jeune officier de marine, que Pierre Loti tombe sous le charme d’Aziyadé, une jeune femme enfermée dans un harem. Parvenant à faire la connaissance de la mystérieuse odalisque, l’écrivain entame une liaison avec elle, avant de quitter la Turquie pour rejoindre la France.

Au programme des classes de troisième et de seconde.