Publicité

Littérature : une sélection de 4 romans de Georges Simenon

Le train de Georges Simenon
Le train de Georges Simenon
© Corbis - STS/Ocean

Tout l'univers de Georges Simenon, auteur de romans policiers populaires, en 4 fictions, où tous les genres sont abordés : polar, récit historique, autobiographie, et bien sûr le roman noir.

Les anneaux de Bicêtre, Le train, Lettre à ma mère, Mémoires de Maigret, plongez dans ces romans qui abordent tous les genres de cet auteur prolifique : polar, récit historique, autobiographie, et bien sûr le roman noir...

Dans le cadre de l'opération Nation Apprenante, en partenariat avec le ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse, chaque présentation d'émission sera suivie d'une précision sur le niveau scolaire auquel elle peut faire écho. Que cela n'empêche pas les plus curieux d'y jeter une oreille...

Publicité

1. Les anneaux de Bicêtre (5 x 24 min)

Huit heures du soir. Pour des millions d’humains, chacun dans sa case, dans le petit monde qu’il s’est créé ou qu’il subit, une journée bien déterminée s’achève, froide et brumeuse, celle du mercredi 3 février. Pour René Maugras, il n’y a pas d’heure ni de jour et ce n’est que plus tard que la question du temps écoulé le tracassera. Il est encore tout au fond d’un trou aussi obscur que les abysses des océans, sans contact avec l’univers extérieur. Son bras droit, pourtant, à son insu, commence à s’agiter d’une façon spasmodique, cependant que sa joue se gonfle comiquement à chaque expiration.

Au programme des classes de quatrième et troisième.

2. Le train (1h45)

La guerre en 1940, celle des civils, leur exode vu d’un quai de gare. Les trains, les troupes, les réfugiés sont les acteurs de cette catastrophe de masse. Tout un peuple pris de vagabondage dans la panique de l’avancée allemande. Et parmi eux, dans la promiscuité d'un wagon bondé, un Français banal et une mystérieuse étrangère font connaissance et s’étourdissent dans une liaison sans lendemain…

Au programme des classes de quatrième et troisième.

3. Lettre à ma mère (58 min)

Après l’avoir veillée durant toute son agonie, Simenon adresse à sa mère une poignante lettre, lui reprochant de ne l’avoir jamais aimé, estimé, regardé, et de lui avoir toujours préféré son frère. "Ma chère maman, Voilà trois ans et demi environ que tu es morte à l'âge de quatre-vingt-onze ans et c'est seulement maintenant que, peut-être, je commence à te connaître."

Au programme des classes de quatrième et troisième.

4. Mémoires de Maigret (58 min)

On comprend que Georges Simenon ait confié avoir une tendresse particulière pour ce roman. Car c’en est un, malgré l’ambiguïté du titre. Il a l’originalité de mettre en présence en les confrontant Maigret et le jeune Simenon, le commissaire et l’écrivain, la créature face à son créateur, dès leur première rencontre dans les bureaux de la Police judiciaire au Quai des Orfèvres. Une mise en abyme du personnage du commissaire Maigret par le romancier, irrésistible et étourdissante conversation entre la créature et son créateur.

Au programme des classes de quatrième et troisième.

Pour aller plus loin...

En savoir plus : Georges Simenon