Publicité

Local, régional, national : comment et à quel niveau participer ?

Par
Manifestation pour une démocratie participative
Manifestation pour une démocratie participative
© Getty - Emma Espejo

Les aspirations à insuffler davantage de délibérations et de participation dans les instances démocratiques se font de plus en plus fortes. Mais le souhait d’impliquer davantage les citoyens dans le processus politique est-il applicable autrement que localement ? Tout le monde peut-il participer ?

Dans les années 1960, émerge l'idée de participation des citoyens aux décisions publiques. Cette démocratisation s'est illustrée notamment au travers du conseil des jeunes ou des jurys citoyens. La société devenant plus "complexe" et "réflexive", elle implique la mise en place de lieux de discussions et de débats informels. Benjamin Barber développe le constat selon lequel les États-nations sont impuissants pour gérer la crise environnementale. Les citoyens se mobilisent et interpellent les autorités en dehors des circuits et des organisations politiques traditionnelles. La notion de démocratie participative les mobilise désormais sur des sujets sociétaux et environnementaux au niveau local. En témoignent les budgets participatifs et les sondages délibératifs.  

La démocratie est une action continuelle du citoyen qui requiert sa présence vigilance. Pierre Mendès France

Publicité

Actuellement la démocratie participative est portée par le mouvement du municipalisme libertaire. Le théoricien Murray Bookchin a élaboré ce système de démocratie directe au   Selon lui : "c’est dans la gestion des communs à l’échelle locale et dans la fédération de ces communautés que résident l’avenir de nos sociétés. C’est là que l’on va pouvoir développer des compétences démocratiques et le vivre ensemble." Ce mouvement translocal fonctionne en autonomie relationnelle. Il s'étend désormais en Pologne, en Italie, en Espagne au travers des "villes sans peurs".

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Une rencontre enregistrée en septembre 2019.

Elisabeth Dau, directrice et analyse collective

Jean-François Caron, maire de Loos-en-Gohelle

Isabelle Falque-Pierrotin, conseillère d'Etat

Loïc Blondiaux, politologue.

Retrouvez sur notre webmagazine Balises le dossier "Démocratie participative".