Publicité

Lounès Matoub : "Non aux fous de Dieu"

Par
"Amazigh et fier de l’être" par Lyes Bessalah / CC BY-NC-ND 4.0
"Amazigh et fier de l’être" par Lyes Bessalah / CC BY-NC-ND 4.0

Dans l’Algérie terrorisée des années 1990, une voix de poète s’élève contre l’intégrisme et la folie meurtrière : celle de Lounès Matoub, chanteur originaire de Kabylie, dont les textes invitent à la liberté et à la joie de vivre. Il en est mort.

Toute sa vie, Lounès Matoub a, à travers ses chansons, combattu l'intégrisme. Poète de la langue des Kabyles, le tamazight, il a refusé très jeune l'arabisation de sa région. Enlevé par des islamistes, puis relâché, il devient célèbre au début des années 1990, avant de se faire assassiner en 1998 par ceux qui ne supportaient pas sa liberté de  penser.

Extrémistes : ces fous qui éteignent les étoiles.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Une conférence enregistrée en octobre 2019.

Bruno Doucey, écrivain et éditeur, auteur notamment de Lounès Matoub, Non aux fous de dieu, Actes Sud Junior).  

52 min