Publicité

Lumière : une histoire de famille

Par
06-012.jpg
06-012.jpg

Derrière le cinéma, un père, deux frères, toute une famille...

Repas familial Lumière en 1910 à La Ciotat (avec Louis Lumière) – Plaque, Autochrome Lumière © Institut Lumière

Les origines de la famille étaient modestes. Antoine, fils d’un vigneron et d’une sage femme, épousa une blanchisseuse, Jeanne-Joséphine. Ensemble, ils auront six enfants : trois garçons et trois filles. Auguste et Louis, les aînés, sont nés à Besançon, mais c’est à Lyon que la famille s’établira et fera fortune. L’aisance matérielle déclencha chez Antoine ce que l’on a appelé « la maladie de la pierre ». Il fit, en effet, construire de nombreuses villas. À La Ciotat par exemple, où la famille aimait passer les beaux jours, mais aussi à Evian, et au Cap d’Ail, à côté de Monaco.

Publicité

Cette famille nombreuse passait beaucoup de temps ensemble, autant dans le travail que dans les loisirs. De nombreux films et photographies ou autochromes, au bord de mer, en sont les témoignages.

Dans cette fratrie, Auguste et Louis formaient un duo soudé par un serment d’adolescence, allant même jusqu’à épouser deux soeurs (les filles d’Alphonse Winckler, brasseur de bière et ami d’Antoine) et à habiter ensemble dans une villa située à deux pas de celle de leurs parents. Cette union de deux frères avec deux soeurs fera dire à Antoine : « À eux tous, ils n’auront que deux belles-mères » !

Des images en relief de la famille Lumière sont à découvrir dans les visionneuses. Les Lumière utilisaient le Vérascope Richard pour prendre ces clichés de la vie quotidienne. Il était très simple d’emploi, ne nécessitait pas de mise au point et tenait dans une poche, contrairement à la chambre photographique.

Retrouvez les frères Lumière sur le site du Grand Palais.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux : Facebook, , YouTube.