Publicité

Marine Le Pen et le Vél' d'Hiv : "Je considère cette polémique indigne et artificielle"

Par
Marine Le Pen a réagi aux critiques après avoir exposé ses mesures de candidate du Front national au sujet du terrorisme
Marine Le Pen a réagi aux critiques après avoir exposé ses mesures de candidate du Front national au sujet du terrorisme
© Maxppp - Yoan Valat / EPA

La candidate du Front national à la présidentielle a vivement réagi aux nombreuses critiques qui lui sont faites depuis dimanche, après ses propos sur la non responsabilité de la France dans la rafle du Vél’ d'Hiv. Marine Le Pen dit avoir exprimé les positions, notamment, de de Gaulle et Mitterrand.

Marine Le Pen est revenue ce lundi soir sur la polémique après ses propos sur la rafle du Vél' d'Hiv. La candidate du Front national à la présidentielle avait contesté dimanche sur LCI la responsabilité de la France dans cette tragédie : "S’il y a des responsables, c’est ceux qui étaient au pouvoir à l’époque, ce n’est pas la France. La France a été malmenée dans les esprits depuis des années. On a appris à nos enfants qu’ils avaient toutes les raisons de la critiquer, de n’en voir les aspects historiques que les plus sombres. Je veux qu’ils soient à nouveau fiers d’être Français."

Cette déclaration a suscité l'indignation et la colère d'associations ou encore d'élus. Le CRIF a dénoncé "des propos révisionnistes qui dévoilent le véritable visage du Front national et rejoignent quelque peu les positions de son père". Et le gouvernement israélien a notamment dénoncé ces propos, qualifiés de "contraires" à l'Histoire.

Publicité

Ce lundi soir, Marine Le Pen avait prévu de parler de terrorisme lors d'une conférence, à Paris. Mais elle a donc dû aussi réagir aux critiques :

Je considère que cette polémique est artificielle et indigne. Indigne ! Car j'ai exprimé la position qui est celle du Général de Gaulle, et celle de François Mitterrand, et celle de tous les présidents qui se sont succédés jusqu'à Jacques Chirac et qui considèrent que la France était à Londres ! Et que, en aucun cas, la France n'était représentée par le régime collaborationniste de Vichy. Je crois que tous les coups sont permis à quelques jours de ce premier tour, et que, en l'occurrence, cette polémique est non seulement artificielle, mais indigne !

Marine Le Pen et le Vél' d'Hiv : "c'est une polémique indigne et artificielle"

56 sec

Notre journaliste, Antoine Marette, interroge alors Marine Le Pen sur ses mots à la tribune ce lundi soir. "Vous avez parlé de façon assez appuyée de l'antisémitisme de banlieue ce soir, c'est une réponse aux accusations ?". Celle qui préside le Front national depuis 2011 précise :

Non, ce n'est pas du tout une réponse. J'ai dit à de multiples reprises que le meilleur bouclier pour nos compatriotes juifs, c'était moi ! Voilà ! Parce que tout le monde détourne les yeux de l’antisémitisme islamiste qui se développe dans un certain nombre de quartiers, qui blesse, qui tue, qui agresse. Et personne n'en parle. Eh bien moi, j'en parle !

Ce matin, Marine Le Pen semble en revanche avoir refusé de parler aux auditeurs de France Inter et à Patrick Cohen. Selon le journaliste aux commandes de la matinale, "Elle nous a plantés. La candidate du Front national devait répondre à nos questions ce matin, rendez-vous calé il y a plusieurs semaines, annulé par son équipe avant-hier soir, juste après le début de la polémique sur le Vél' d'Hiv. Annulé pour des raisons d'agenda, sans qu'il nous soit proposé une autre date ou même un orateur de rechange. Désinvolture qui nous place dans une situation impossible en cette période d'égalité du temps de parole."

A LIRE 70 ans après la rafle du Vél' d'Hiv (en 2012, un sondage révélait que plus de 4 Français sur 10 déclaraient ne pas avoir entendu parler de la rafle du Vél' d'Hiv, dont 67% des 15/17 ans !)

- Vél' d'Hiv : François Hollande va plus loin que Jacques Chirac et crée une nouvelle polémique

A ECOUTER Lieux de mémoire - Le Vél' d'Hiv (1ère diffusion : 24/06/1999)

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.