Publicité

Mario Vargas Llosa : "C'est à Paris que j'ai découvert que j'étais un latino-américain"

Mario Vargas Llosa
Mario Vargas Llosa
© Sipa - DIEGO PUERTA/CORDON PRESS

1993. A l'occasion de son entrée, de son vivant et à 79 ans, à la Pléiade ce 24 mars 2016, redécouvrez ici le deuxième volet de la série "A voix nue" diffusée sur France Culture en 1993, dans lequel l'écrivain péruvien aborde ses années d'exil à Paris et sa rencontre avec Cortazar ou Borges.

Dans ce deuxième volet de l'entretien "A voix nue" que lui consacre Gérard de Cortanze sur France Culture en 1993, l'auteur péruvien Mario Vargas Llosa évoque son arrivée à Paris en 1959. C'est en France qu'il a commencé à écrire, même si nombre de ses romans prennent pour décor la ville de son enfance ou le pensionnat militaire où son père l'avait envoyé, et qu'il évoquait dans le premier volet "A voix nue" 1/5. Couronné plus tard par le Nobel de littérature qu'il reçoit en 2010, Vargas Llosa confie ici l'importance de l'exil dans son travail.

Premier auteur latino-américain à intégrer le catalogue Pléiade de son vivant ce mois de mars 2016, Vargas Llosa revenait également, dans cette émission, sur sa rencontre avec les écrivains latino-américains Pablo Neruda, Julio Cortazar, Carlos Fuentes ou encore Jorge Luis Borges, rencontrés une fois installé à Paris.

Publicité

Il m'est arrivé quelque chose qui, je crois, est arrivé à plusieurs écrivains latino-américains. C'est à Paris que j'ai découvert que j'étais un latino-américain. Jusqu'alors je me sentais un Péruvien qui rêvait de devenir, du point de vue culturel, un Européen... et peut-être même un Français [...] C'est à Paris que j'ai commencé à lire la littérature latino-américaine par plaisir.

"A voix nue" avec Mario Vargas Llosa 2/5 le 14/12/93

28 min

  • Producteur : Gérard de Cortanze
  • Première diffusion : le 14/12/1993
  • Archives INA - Radio France

Repères biographiques :

A 79 ans, l'écrivain péruvien entre dans la prestigieuse collection papier bible de Gallimard ce 24 mars. Il est seulement le seizième à intégrer la Pléïade de son vivant, et le tout premier auteur issu du domaine étranger. Redécouvrez en intégralité ici l'entretien accordé en 1993 dans "A voix nue" par celui qui fût lauréat du Prix Nobel de littérature en 2010.

Écrivain, politique et journaliste péruvien, Mario Vargas Llosa est né à Arequipa, Pérou, le 28 mars 1936. Il a grandi entre la Bolivie et le Pérou, poursuivi des études universitaires à Lima puis à Madrid. Son premier recueil de nouvelles, Les Caïds, est publié en 1959 mais c’est avec son premier roman La Ville et les chiens (1963) qu'il devient l'une des figures de proue du mouvement littéraire appelé le "boom latino-américain".

Son œuvre polyphonique, techniquement novatrice, est marquée par Faulkner, Flaubert, Balzac. Elle réunit l’action et l’histoire, l'intime, la fiction et la réalité. Déçu par la révolution cubaine, il se présente comme candidat libéral à l'élection présidentielle péruvienne (1990), qu'il perd. Il se dédie depuis à la littérature et a été couronné par des prix tels que Prince des Asturies (1986), Cervantès (1994) et le Nobel de Littérature (2010).

Bibliographie sélective :

Un héros très discret, Gallimard, 2015

Lituma dans les Andes, Gallimard, 1996, prix Planeta 1993

La Tante Julia et le Scribouillard, Gallimard, 1980, prix du Meilleur livre étranger 1980 en France

Conversation à La Cathédrale, Gallimard, 1973

La Maison verte, Gallimard, 1981, prix Rómulo Gallegos 1967

La Ville et les chiens, Gallimard, 1966, prix Biblioteca Breve 1966, prix de la Critique espagnole 1964