Publicité

Matières à penser «D’autres idées de l’Europe» par Frédéric Worms

"D’autres idées de l’Europe" par Frédéric Worms
"D’autres idées de l’Europe" par Frédéric Worms
- M.Lazaridis / IFA

Du 8 au 12 avril 2019 Matières à penser : une semaine, un producteur, un thème, sur France Culture 22h15 -23h

D’autres idées de l’Europe

L’Europe ce n’est pas un fait, géographique ou juridique, un « continent » ou des institutions. C’est d’abord une idée, ou plutôt : plus d’une idée. Et qui parfois entrent en conflit, comme pour des élections, mais souvent implicitement. Parfois ouvrent sur l’avenir, sur le passé, sur le monde, mais on ne les entend pas. Il faut les expliciter, les faire entendre, les discuter, pour orienter la pensée, l’action, le débat entre les Européens, entre les pays d’Europe, entre les significations données à ce mot qui se trouve désormais curieusement au centre de tous les enjeux, mais que signifie-t-il donc : « Europe ». Inattendues et fortes, voici cinq idées alternatives de l’Europe.

Publicité

Lundi 8 avril 2019

Une idée républicaine de l’Europe

Avec Ulrike Guérot, politologue allemande, fondatrice et directrice du European Democracy Lab, laboratoire d’idées dédié à l’avenir de la démocratie en Europe.

Les propositions d’Ulrike Guérot qui enseigne à Vienne et partout en Europe sont célèbres et traduites partout en Europe, sauf encore en France et en Français ! On peut se demander pourquoi ? Est-ce parce qu’il s’agit d’un projet de République Européenne, qu’elle a déjà « proclamée » après la publication de son livre et de très nombreuses rencontres, dans différents pays d’Europe ? On pourrait s’étonner que la France y résiste elle qui porte l’Idée républicaine ! Mais n’est-ce pas pour cette raison même. Peut-on conclure les républiques nationales et l’Idée d’une République Européenne ? Quel rôle pour les nations, les villes, les régions ? N’attendons pas trop pour en parler car on peut le dire ainsi malgré les apparences : la République Européenne a déjà commencé.

>>> Référence en français : J.F. Billeter, Demain l’Europe (Allia, 2019)

Mardi 9 avril 2019

Une idée africaine de L’Europe

Avec Salim Abdelmadjid, philosophe

On croit que l’Europe peut se construire avec ses différences internes en s’opposant à tout ce qui est à l’extérieur d’elle, l’Afrique par exemple et, plus largement, le Monde. Salim Abdelmadjid, philosophe, auteur d’une thèse remarquée sur Le concept d’Afrique, a coordonné un volume majeur d’études diverses pour montrer pourquoi c’est impossible. La « crise des crises », des réfugiés et des migrants le montre avec évidence : tout refus de s’inscrire dans le monde et de le construire, toute barrière extérieure engendrera aussi des conflits et des exclusions intérieures et menace de faire exploser l’Europe. Ainsi, il n’y a pas le choix, il faut accepter la relation aux autres, le point de vue des autres, la construction d’un monde commun, pour permettre la constitution de l’Europe et en elle de chacun des peuples et chacune ou chacun d’entre nous.

>>> Auteur de la Revue Noèsis, n° 30-31, « Europe » (Librairie Vrin, 2018)

Mercredi 10 avril 2019

Une idée écologique de l’Europe, ou un modèle européen de l’écologie.

Avec Corinne Lepage, ancienne ministre de l’environnement et députée européenne, fondatrice et présidente du parti écologiste CAP 21

Faut-il parler avec Corinne Lepage d’une idée écologique de l’Europe ou plutôt discuter avec elle, ancienne ministre de l’écologie, ancienne députée européenne, d’un modèle européen de l’écologie ? C’est sur ce terrain que, malgré des défauts et des limites, l’Europe peut être un modèle. Pas seulement comme puissance nécessaire dans le débat mondial. Pas seulement non plus parce qu’elle a été à la pointe du débat sur l’environnement et le développement durable. Mais aussi paradoxalement par ses institutions qui ont expérimenté les divergences, les contradictions et les compromis qui sont au cœur, désormais, des négociations mondiales sur l’environnement ! Ainsi, les destins de l’écologie et de l’Europe sont liés, et pas forcément pour le pire, pour le meilleur à certaines conditions, dont Corinne Lepage se fait la porte-voix.

Jeudi 11 avril 2019

Une idée de l’Europe comme conversation minimale et universelle

Avec Philippe Van Parijs, philosophe et économiste

Philippe Van Parijs a développé les conditions concrètes d’une société juste dans différentes directions qui comprennent le « revenu minimum universel » dont il est un des grands théoriciens, et aussi la « justice linguistique » qui suppose à la fois une langue commune et un multilinguisme. Et au carrefour de tout cela, comme à Bruxelles où il habite et dont il fait aussi le portrait philosophique, il y a l’Europe ! Comment l’Europe peut-elle et doit-elle être ce cadre commun à la fois minimal et universel pour une société juste ? Cela passe justement par la justice linguistique et fiscale, une langue commune et un « eurodividende » minimal, qui permette ensuite toutes les diversités et toutes les créativités. « Bruxelles » pourrait alors être le nom, non plus d’une capitale abstraite et technocratique, mais au contraire d’un lieu de dialogue, de justice et d’humour, comme elle l’a aussi toujours été et l’est encore et comme Philippe Van Parijs l’incarne dans sa pensée et dans sa voix.

Vendredi 12 avril 2019

Une idée cohérente de l’Europe démocratique

Avec Jean-Claude Milner et Philippe Petit

Européens, encore un effort : telle pourrait être l’injonction lancée par Jean-Claude Milner, dans son livre de dialogue sur l’Europe avec Philippe Petit. Et, au sens le plus strict : encore un effort pour être démocrates, au sens le plus radical, celui des Droits de l’homme. Car la démocratie, la république consiste en cela : protéger les corps parlants grâce à des lois, des droits, qui donnent des contre-pouvoirs effectifs face aux dominations actuelles et aux crimes du passé. L’Europe, de ce point de vue, peut prendre le relais des nations démocratiques et de la Révolution française. Mais prend-elle ce chemin ? C’est toute la question. On est à la croisée du chemin et l’éclairage d’un intellectuel européen comme Jean-Claude Milner nous oriente : il avait dénoncé les « penchants criminels de l’Europe démocratique », essayons avec Philippe Petit et lui de construire les critères démocratiques de l’Europe contemporaine.

>>> Auteurs de Considérations sur l’Europe : conversation avec Philippe Petit (Cerf, 2019)

Réalisation  Anne-Pascale Desvignes