Publicité

Matières à penser | « Le Gouvernement secret » par Antoine Garapon

Le Gouvernement secret par Antoine Garapon
Le Gouvernement secret par Antoine Garapon
© Radio France - Crédits : Christophe Abramowitz - Radio France

Du 1er au 5 avril 2019 Matières à penser : une semaine, un producteur, un thème sur France Culture 22h15 -23h

Le Gouvernement secret

Du « secret du Roi » de Richelieu à la série « Le bureau des légendes » en passant par Fouché, l’existence d’un « gouvernement secret » n’a cessé de hanter la politique. Le fait est que la collecte d’informations confidentielles recueillies à l’insu de tous, est une pratique très ancienne. Elle pose des difficultés particulières à une démocratie censée agir en toute transparence sous le regard de tous ; d’autant plus pressantes que la démocratie a paradoxalement plus besoin de services de renseignements parce que les citoyens y sont plus libres et qu’il faut limiter le recours à la force. Un « gouvernement bien informé » est encore plus nécessaire lorsque le monde devient de plus en plus dangereux comme aujourd’hui. 

Publicité

Lundi 1er avril 2019

Les enjeux contemporains du renseignement

Avec Bertrand Warusfel, professeur à l’université de Paris-8 et Vice-Président de l’Association française de droit de la sécurité et de la défense.

Le terrorisme ou l’intelligence économique ont montré à nos concitoyens la nécessité d’un renseignement efficace et loyal. D’où la nécessité de commencer par un tour d’horizon des problèmes, anciens et nouveaux, qui traversent ce qu’il convient d’appeler « la communauté du renseignement ». 

Mardi 2 avril 2019

Conversation avec Bernard Bajolet

Avec Bernard Bajolet, ancien directeur de la DGSE.

Auteur de Le soleil ne se lèvre plus à l’est. Mémoires d’un ambassadeur peu diplomate (Plon, 2018)

Si l’on distinguait hier très clairement le renseignement intérieur, du renseignement extérieur et du contre-espionnage, cette frontière tend à s’affaiblir aujourd’hui avec la mondialisation de la menace. Un ancien ambassadeur de France, ayant terminé sa carrière comme directeur de la DGSE, revient sur l’évolution des services de renseignements depuis une trentaine d’années. 

Mercredi 3 avril 2019

Témoignage d’un ancien agent du service action de la DGSE

Avec François, ancien agent du service action de la DGSE

Au-delà des romans d’espionnage et du mythe de James Bond, quel est le quotidien d’un agent du service action de la DGSE ? Qu’est-ce qui le motive à prendre des risques et à vivre dans l’a-légalité ? Quelles sont ses peurs ? Ses dilemmes éthiques ? 

Jeudi 4 avril 2019

Le renseignement intérieur

Avec Michèle Delépine, commissaire divisionnaire en retraite
 

Le renseignement intérieur français a été entièrement réformé ces dernières années en réunissant les anciens « renseignements généraux » et la DST dans un seul et même service. Au risque de sacrifier toute une culture des RG qui contribuaient à assurer le lien entre le pouvoir central et le local par un maillage territorial très solide mais aussi par une écoute confiante de la population. 

Vendredi 5 avril 2019

Les défis du renseignement à l’heure de la mondialisation

Avec Sébastien-Yves Laurent, professeur de sciences politiques à l’université de Bordeaux.

Auteur, entre autres, de Pour une véritable politique publique du renseignement (Institut Montaigne) et l’Atlas du renseignement. Géopolitique du pouvoir (Presses de Science Po, 2014)

Si le renseignement s’est construit au cours des derniers siècles comme une technique d’infiltration et d’analyse en vue de construire des informations, il se trouve à l’ère de la mondialisation dans une situation paradoxale. Il doit trouver sa place dans un univers numérique où toutes nos vies sont infiltrées par des systèmes qui transforment tous réalité en information. Quelle est alors sa valeur lorsque l’économie mais aussi la politique, le rapport aux autres voire le rapport à soi – s’organise autour de ses propres méthodes ? 

Réalisation : Anne-Pascale Desvignes