Publicité

Maurice Nadeau : “J’avais comme politique d’accueillir tout le monde”

2000. Premier épisode de la série ‘A voix nue’ consacrée à Maurice Nadeau sur France Culture en 2000. Maurice Nadeau nous ouvre ses archives, lit à voix haute des lettres que lui a adressées Samuel Beckett, et livre son parcours d’éditeur atypique.

Dans ce premier entretien de la série "A voix nue" enregistré en 2000, Maurice Nadeau déclare : "J’ai publié un peu par hasard, quelquefois tout à fait par hasard’. Le militant et fondateur de la revue littéraire Les Lettres Nouvelles a en effet créé une maison d’édition et encouragé de futurs grands écrivains à leurs débuts. Il nous lit sa réponse à Georges Perec, ‘une lettre de papa gâteau’. Mais sa modestie reste intacte, tout s’est passé un peu par hasard : ‘Je n’ai jamais cherché d’auteurs, ils sont tous venus à moi’.

"A voix nue" avec Maurice Nadeau 1/5 le 06/03/2000

28 min

Perec, j’ai senti qu’il y avait quelque chose, j’ai senti que c’était nouveau, mais je lui ai dit : "bon, vous plagiez Flaubert, vous plagiez L’Education sentimentale, ça va pas, il faut trouver un ton à vous, quelque chose qui soit de vous". Alors il est venu trois mois plus tard, il avait sa fin, tout ça, bon c’était un livre, ça existait, une œuvre. Alors c’est ça que ne comprennent pas toujours les jeunes actuellement, qu’une œuvre, une œuvre ça a un début, un commencement, une fin, c’est quelque chose qui est bouclé, c’est quelque chose qui existe, c’est un objet.

Publicité
  • " A voix nue" avec Maurice Nadeau 1/5
  • 1re diffusion : 06/03/2000
  • Production : Françoise Estèbe
  • Réalisation : Pierrette Perrono
  • Indexation web : Catherine de la Clergerie