Publicité

Michel Butor : "C’est important de souligner la force littéraire des Etats-Unis"

2000. Troisième épisode de la série "A voix nue" consacrée à Michel Butor sur France Culture. L’écrivain souligne l’influence américaine sur toute une génération d’écrivains, via la littérature et le cinéma. Une découverte liée à une conférence de Jean-Paul Sartre sur son livre Les Chemins de la liberté.

Dans ce troisième entretien "A voix nue", Michel Butor revient sur le mouvement qui a entraîné les artistes et écrivains européens vers les Etats-Unis après la Libération. L’écrivain se souvient de la difficulté pour trouver des livres américains traduits en français et de la censure pendant l’Occupation : “Il y avait une pénurie de livres dont j’ai souffert autant que de la pénurie de pain”. Mais dès la fin de la guerre, “la variété et la nouveauté considérable de la littérature anglo-saxonne” bouleverse toute la littérature européenne. Après Edgar Allan Poe, ce sont John Dos Passos, Ezra Pound et William Faulkner qui nourrissent les auteurs du Nouveau Roman.

"A voix nue" avec Michel Butor 3/5 le 29/11/2000

25 min

Tous les écrivains du Nouveau Roman ont subi une influence américaine considérable et aussi et ça va ensemble une influence considérable du cinéma. La description dans le Nouveau Roman est très proche d’un scénario détaillé. Le cinéma a apporté vraiment une nouvelle façon de voir les choses. Qui dit cinéma dit immédiatement thème de la réalité américaine […] Ils ont tous eu envie bien sûr un jour ou l’autre d’aller voir ce qui se passait aux Etats-Unis.

Publicité
  • Production : Frédéric-Yves Jeannet
  • Réalisation : Elyane Milhau
  • 1ère diffusion : 29/11/2000
  • Indexation web : Véronique Vecten, de la Documentation de Radio France