Publicité

Michel Ragon : "J'ai été un prolétaire vagabond"

Michel Ragon en décembre 2003.
Michel Ragon en décembre 2003.
© Getty - Raphael GAILLARDE/Gamma-Rapho

1972. Michel Ragon, à 48 ans, se raconte dans la série d'émissions "Entretiens avec" sous la forme d'un bilan de son travail. Dans cette première partie, il revient sur son enfance et son début en littérature.

En 1972, dans l'émission "Entretiens avec", l'écrivain Michel Ragon raconte son enfance dans une famille paysanne vendéenne. Parti à Nantes à 14 ans pour trouver du travail, il y a alors connu "une existence prolétarienne comme garçon de course et puis comme manœuvre, en passant par l’usine et les travaux agricoles". Il constate que son parcours est bien original en France où les écrivains "sont en général d'origine bourgeoise". Son origine à la fois rurale et ouvrière est "fondamentale" dans l'élaboration de son travail intellectuel.

"Entretiens avec" Michel Ragon : "J'ai été un prolétaire vagabond". Une diffusion du 03/07/1972.

15 min

"La poésie, je l'ai rencontrée très tôt", confie Michel Ragon en la personne de René-Guy Cadou. Il raconte son arrivée à Paris dans les années 1940 où il vivait une "existence mi-bohème, mi prolétarienne" dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés.

Publicité

Ne pas faire d'études comme les autres, ne pas bénéficier d'avantages matériels très tôt, ça vous cause des préjudices pour la vie. Si on réussit à s'en tirer quand même, c'est au prix d'un travail insensé, de certaines chances aussi. Mais je ne suis pas du tout d'accord, quand les gens me disent : "Oh vous avez de la chance, vous, d'être un autodidacte ! Oh vous avez de la chance vous, d'avoir fait des études seul, d'avoir vécu très tôt dès 14 ans et de ne pas avoir été prisonnier de l’université, etc. " Ça c'est facile pour des gens qui sont des privilégiés...

  • "Entretiens avec" 
  • Première diffusion le 03/07/1972
  • Producteur : Jean-Jacques Lévêque
  • Indexation web : Odile Dereuddre, de la Documentation de Radio France