Publicité

Mohamed Ali, chants d'amour, Gatsby, coupe du monde : la Session de rattrapage d'été

Mohamed Ali, Sofiane, Chansons d'amour, finale
Mohamed Ali, Sofiane, Chansons d'amour, finale

Sélection. La grille d'été est arrivée. Retrouvez chaque samedi la sélection hebdomadaire des programmes de France Culture à réécouter.

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir chaque semaine la Session de rattrapage par email. 

Bonjour à toutes et à tous, 

Publicité

Dans une semaine commencée allègrement par une victoire à la Coupe du monde de football, France Culture est rentrée dans le dur de ses programmes estivaux avec un autre champion du monde mémorable, le boxeur Mohamed Ali, dont l'histoire légendaire sert de récit à notre première Grande traversée. Autre temps fort hebdomadaire : le Festival d'Avignon 2018, où la Grande table d'été avait posé ses micros tous les jours, et où nos fictions, chaque soir, ont notamment permis d'entendre Albert Camus et Maria Casarès dans la voix d'Isabelle Adjani et Lambert Wilson, ou Gatsby le magnifique incarné en scène par le rappeur Sofiane. Beaux moments ! Pendant ce temps, la vengeance du Comte de Monte-Cristo se précise, les chasseurs de nazis continuent leur traque, tandis qu'on se penche sur l'apport historiographique de Jules Michelet avant de finir par... des chansons d'amour. Bonnes écoutes d'été ! Antoine Lachand

LES SÉRIES D'ÉTÉ

Mohamed Ali lors de sa victoire contre Sonny Liston en 1964
Mohamed Ali lors de sa victoire contre Sonny Liston en 1964
© Getty - Hulton Archive / Intermittent

Mohamed Ali, combats. Récit, archives, entretiens sur le plus mythique des boxeurs, dont la légende a dévoré l'histoire. On y tangue entre le plus bel ego des rings et le plus docile des soldats de Nation of Islam, entre le rire des plateaux de télévision et la radicalité politique sous surveillance du FBI. On tangue parce qu’il tanguait. Il a toujours dit, « Je suis libre d’être qui je veux », l’a-t-il été ? (Grande traversée : Mohamed Ali, combats, 5 x 1h50)

Michelet le révolutionnaire. De 1825 à 1875, Jules Michelet a produit de grandes synthèses sur la Révolution française, sur l’Histoire de France… Mais il a aussi su sortir des grands axes de l’Histoire pour emprunter des chemins de traverse, comme la nature, ou l'intime, que bien des chercheurs suivent encore aujourd’hui. (Avoir raison avec Jules Michelet, 5 x 30 min)

A nos amours ! De Barbara à Mademoiselle K., en passant par Prévert, la série musicale a décliné cette semaine cinq états amoureux : la suspension, la déclaration, la passion, le dépit et la rupture. Comment les chanter, avec quelles mélodies, quels mots et quelles voix ? Sélection francophone. (Chants d'amour - Géographie musicale des états amoureux, 5 x 1h)

Engagés. Abba Kovner, Simon Wiesenthal, Fritz Bauer : trois figures marquantes dans la traque des nazis après la Seconde guerre mondiale, trois précurseurs dont votre feuilleton d'été en 40 épisodes raconte cette semaine le combat déterminé, face à tous les obstacles. (Les Chasseurs de nazis, 5 x 10 min)

Souvenirs, souvenirs. Le voyage dans les années 1960 se poursuit et, s'attachant ces jours-ci aux années 1962 et 1963, les archives vous font traverser l'Atlantique à bord du paquebot France, assister à la création de Oh ! Les beaux jours, ou suivre les pas de la première femme dans l'espace, la jeune ouvrière Valentina Terechkova. (Les Années 1960, 5 x 1h)

PENDANT QUE VOUS N'ÉCOUTIEZ PAS…

Supporters Français célébrant la victoire de la France hier, dimanche 15 juillet au Mans.
Supporters Français célébrant la victoire de la France hier, dimanche 15 juillet au Mans.
© AFP - François NAVARRO / CrowdSpark

Liberté, Egalité, Mbappé. Au lendemain de la victoire, l'historien Fabien Archambault mettait en perspective le football français, sa montée en puissance dans le monde politique et son impact à l'échelon national car "le foot renvoie à des questions fondamentales sur comment est structurée une société". (L'Invité des Matins d'été, 20 min et 15 min)

Magnifique. La fêlure du héros de Fitzgerald, sa nostalgie, c'est le rappeur Sofiane qui l'a interprétée à Avignon dans une belle adaptation de Gatsby le Magnifique, sur une partition originale, où l’amour est le seul « moteur ».  (Avignon 2018 - Fictions, 1h)

Éternel été. Ils se sont écrit pendant 12 ans, expérience du temps et de l’absence où s'est dite une histoire d’amour hors normes, profondément libre. Un soir à Avignon, Lambert Wilson et Isabelle Adjani ont à leur tour été Albert Camus et Maria Casarès. (Avignon 2018 - Fictions, 1h)

La mort dans la vie. Médecin, professeur d’immunologie, ses recherches ont porté principalement sur la mort cellulaire. Une connaissance qui conduit Jean-Claude Ameisen jusqu'à la métaphysique, par exemple quand il dit que "Vivre c'est avoir réussi pendant un temps à ne pas déclencher son autodestruction". (Les Masterclasses, 1h)

LA CITATION 

Pour finir, on vous emmène en voyage sur les pas d'une grande aventurière, précurseuse, qui traversa l'Asie en 1935 : la grande Ella Maillart qui racontait sa passion avec verve en 1994 :

Moi je voulais partir avec les cirques (...). Je voulais simplement voyager sans arrêt, changer tous les jours d'endroit, c'est merveilleux. Parce que quand on change d'endroit, on est très éveillé, on est très intelligent. Quand vous devenez sédentaire, vous êtes complètement endormi, crétin.

Sédentaire ou en mouvement, ici ou ailleurs, on vous souhaite de toute façon un excellent week-end, plein d'écoutes et de découvertes. Et on adresse une pensée toute particulière au réalisateur Oleg Sentsov, emprisonné en Sibérie, en grève de la faim depuis le 14 mai dernier, et pour lequel nous continuons à relayer les messages de soutien. A la semaine prochaine !