Publicité

Mona Ozouf : "Je vis 68 avec des sentiments mélangés"

Portrait de Mona Ozouf le 13 septembre 2015 à l'occasion de la 37ème édition du Livre sur la Place à Nancy.
Portrait de Mona Ozouf le 13 septembre 2015 à l'occasion de la 37ème édition du Livre sur la Place à Nancy.
© Maxppp - Alexandre Marchi

1998. Troisième épisode de la série "A voix nue" avec Mona Ozouf qui revient sur sa collaboration au Nouvel Observateur et parle de son travail de recherche sur l'école de la République.

Troisième volet de l'émission "A voix nue" diffusée en 1998 au cours de laquelle l'historienne Mona Ozouf se remémore son travail journalistique à "France Observateur" qui deviendra "Le Nouvel Observateur" en 1964 et auquel elle est restée fidèle. C'est aussi l'époque où elle publie son premier livre "L'Ecole, l'église et la République (1871-1914)" en 1962. Dans le choix du sujet de l'école, elle y voit "une dette du boursier à l'égard de l'institution" mais "ce n'est pas encore un choix en faveur de l'histoire par rapport à la philosophie."

J'ai appris d'ailleurs à travers de grands philosophes, à travers la lecture de Montesquieu, à apprendre que la modération est une vertu. Et j'ai aussi appris quelque chose que nous ne comprenions pas du tout à l'époque, que compromis ne veut pas dire forcément compromission.

Publicité

"A voix nue" 3/5 avec Mona Ozouf le 15/04/1998 sur France Culture.

24 min

Mona Ozouf parle histoire, République et Révolution française, elle explique "l'obsession constante dans la république française de l'unité" en remplacement de l'unité monarchique.

A la fin de l'entretien, Mona Ozouf raconte les événements de mai 68, ce qui la fascine comme "l'éloquence parlementaire" retrouvée à Censier mais aussi ce qui la trouble, ce qui va à l'encontre de "l'élitisme républicain" qui lui est si cher. "Tout ça me heurte" finit-elle par reconnaître.

La pratique républicaine contrairement à ce qu'on croit aujourd'hui, où on en fait volontiers un intégrisme, la pratique républicaine a été tissée de mille accommodements et de mille compromis. Par exemple, [Jules] Ferry a mis trente ans à enlever les crucifix des salles de classes.

  • "A voix nue 3/5" avec Mona Ozouf
  • Première diffusion le 15/04/1998
  • Producteur : Jean-Maurice de Montremy
  • Réalisation : Bruno Sourcis
  • Indexation web : Odile Dereuddre, de la Documentation de Radio France