Publicité

Mot à mot avec Georges Perec : "J'aimerais saturer tous les domaines de l'écriture"

Portrait de Georges Perec en 1978.
Portrait de Georges Perec en 1978.
© AFP - Ulf Andersen/Aurimages

1980. Au micro de Jacques Paugam, l'écrivain Georges Perec parle de ses rituels d'écriture, de son "échauffement" intellectuel à l'écriture oulipienne et évoque sa peur de ne pas pouvoir réaliser tous ses projets.

Le 28 janvier 1980, France Culture diffusait un entretien avec Georges Perec dans l'émission "Agora". Il livre un peu de lui-même et explique ses techniques d'écriture selon les contraintes oulipiennes. Il dit avoir envie en tant qu'écrivain "de couvrir le maximum de champs de l'écriture". Il s'imagine "bon an mal an produire un livre par an" . Il raconte travailler beaucoup, une dizaine d'heures à son bureau par jour car l'écriture pour lui "passe par un travail physique", une idée de livre ne suffit pas. Il évoque aussi ce qu'il appelle "ses gammes" que sont les charades, jeux de mots et mots-croisés qu'il pratique tous les matins pour se mettre en jambe.

Georges Perec dans l'émission "Mot à mot" de Jacques Paugam le 28/01/1980 sur France Culture.

22 min

En général quand je commence à penser à un livre, je pense à ce livre pendant des années avant de me mettre à l'écrire. Il y a toute une espèce de travail, d'élaboration amorphe qui se fait avant même de commencer à écrire. J'ai des espèces d'idées, pour un écrivain, les idées ça ne veut pas dire grand-chose, parfois c'est des mots qui se promènent comme ça. Et puis le temps que ça se rassemble et que ça forme une espèce de... que ça prenne en écriture, en quelque sorte comme on dit d'une mayonnaise qui prend, il peut s'écouler un temps très très long.

Publicité
  • "Mot à mot" dans l'émission "Agora"
  • Première diffusion le 28/01/1980
  • Producteur : Jacques Paugam
  • Indexation web : Odile Dereuddre, de la Documentation de Radio France
  • Archive INA - Radio France