Musique, littérature, cinéma... 5 idées pour votre week-end

Publicité

Musique, littérature, cinéma... 5 idées pour votre week-end

Par
Collage 2202
Collage 2202

Chaque vendredi, Arnaud Laporte et les critiques de La Dispute vous proposent une sélection de rendez-vous culturels pour votre week-end.

Toute cette semaine, les critiques de La Dispute ont une fois encore débattu pour vous du meilleur de l'actualité culturelle. Résultat de ces échanges en 5 récréations, une pièce de théâtre, un disque, une exposition, un roman et un film. Bonnes découvertes !

Un Spectacle : “Poussière” de Lars Norén

Poussière - Lars Norén - Comédie-Française
Poussière - Lars Norén - Comédie-Française

On sait que Lars Noren est un immense auteur, sans doute l’un des dramaturges vivants les plus importants. Mais cela faisait longtemps que la France n’avait pu voir son travail de metteur en scène. La pièce s’appelait Pur, et il l’avait montée, déjà, avec les acteurs de la Comédie Française, au Vieux Colombier. Cette fois, il s’agit d’une entrée au Répertoire pour le Suédois, puisqu’il crée sa dernière pièce salle Richelieu. Poussière réunit onze personnages, touristes âgés se retrouvant chaque année depuis 30 ans dans le même complexe hôtelier d’un pays indéterminé mais pauvre. Cette semaine au soleil est le seul luxe de leurs vies en bout de course. Ici, le présent et le passé s’entremêlent, et les débuts ressemblent aux fins. A moins que ce ne soit l’inverse. Tous les vacanciers, ou presque, vont disparaître peu à peu. Tomber en poussière. 

Publicité

L'avis des critiques de La Dispute : 

Ce qui m’a bouleversée dans le texte de cette pièce, c’est que Lars Norén raconte admirablement le passage de la vieillesse à la mort. C’est une véritable leçon d’accompagnement. Les acteurs y sont admirables. Fabienne Pascaud

J’ai été très fortement impressionné. Le texte est porté par la façon qu’a Lars Norén de regarder la mort et de nous la montrer en direct. C’est un spectacle qui doit mûrir en nous. Philippe Chevilley

J’ai été bouleversée, troublée. L’écriture est à la fois clinique, très distancée mais elle est transcendée par une humanité incroyable. C’est une réussite ! Marie-José Sirach

Poussière de Lars Norén - jusqu'au 16 juin à la Comédie Française (Salle Richelieu)

Un disque :  “Little Dark Age” de MGMT

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Le duo New-Yorkais revient avec un 4ème album. Le succès planétaire de leur opus inaugural avait mis le monde musical à leurs pieds. Syndrome du boulard ? En tous cas, les expérimentations tous azimuts des deux albums suivants laissèrent sur le bord du chemin la grande majorité de leur public initial. Avec ce nouveau disque, volontairement plus accessible, MGMT retrouvera-t-il le chemin du succès ?

L'avis des critiques de La Dispute : 

Je déteste leur premier album mais là je trouve qu’ils ont réussi quelque chose de très fort. Olivier Lamm

C’est un groupe que j’ai toujours beaucoup aimé. Ce disque ci est très beau, sur le papier irréprochable, mais celui qui m’intéresse le moins des 4.  Ils reviennent avec un art de la composition parfait mais je ne sais pas si ça rencontre qui que ce soit. Philippe Azoury

Little Dark Age de MGMT (un disque Columbia)

Une exposition : "Julien Creuzet" à Bétonsalon

Julien Creuzet, 2018.• Crédits : Crédit Aurélien Mole / Bétonsalon - Centre d'art et de recherche.
Julien Creuzet, 2018.• Crédits : Crédit Aurélien Mole / Bétonsalon - Centre d'art et de recherche.

Après la Fondation Ricard, le deuxième volet du diptyque d’exposition du jeune plasticien Julien Creuzet a ouvert à Bétonsalon. Utilisant toutes sortes de médias, comme le bois, la poésie ou la peinture, il livre des récits ayant trait aux déplacements, à l’exil, à l'acculturation et à la réappropriation des identités. A suivre... 

L'avis des critiques de La Dispute : 

Formellement c’est assez convenu, mais je suis intéressé par la manière dont l’exposition est conçue. Frédéric Bonnet

J’ai été plutôt séduite par une sorte d’éclatement dans la salle. La bande sonore est très belle : cette boucle avait quelque chose d'assez hypnotique et cela joue avec l'espace. Corinne Rondeau

Julien Creuzet, jusqu'au 14 avril à Bétonsalon

Un livre : “Trouville Casino” de Christine Montalbetti

Trouville Casino - Christine Montalbetti - POL
Trouville Casino - Christine Montalbetti - POL

Après l’explosion de la navette Challenger, qu’elle décrivait minute par minute dans un précédent livre, Christine Montalbetti signe un nouveau livre inspiré d’une histoire vraie : le braquage du Casino de Trouville, le 25 août 2011, par un homme seul, âgé de 75 ans. Au-delà de l’originalité de ce point de départ, l’auteure élargit le focus et réussit une oeuvre littéraire puissante.

L'avis des critiques de La Dispute : 

J’ai été très séduit par le livre. Christine Montalbetti choisit bien son sujet, bien que son style soit toujours badin, elle a une compréhension du réel pleine de compassion et d’humanité. Philippe Chevilley

Chaque livre de Christine Montalbetti est comme une superproduction américaine exécutée avec les moyens artisanaux de la littérature. Ici avec Trouville Casino on serait dans le registre du film de braquage. Elisabeth Philippe

Trouville Casino de Christine Montalbetti (disponible aux éditions POL)

Un film : "Winter Brothers" de Hlynur Pálmason

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Blancheur du paysage désertique, noir de la mine, bleu de travail, rouge du feu, le cinéaste travaille ici en plasticien pour cette histoire digne d’une tragédie grecque, dans laquelle deux frères, harassés par le quotidien de leur double journée de travail -légal et illégal- se voient mis au ban par leur communauté, pour un crime qu’il n’ont peut-être pas commis.

Winter Brothers de Hlynur Pálmason ( Arizona Distribution)

Partenariat Grazia - AND
Partenariat Grazia - AND