Publicité

Nina Simone, musique thérapeutique, tendresse, C.S. Lewis : la Session de rattrapage

Par
Le Nouveau-né de de La Tour, Nina Simone, un phonographe
Le Nouveau-né de de La Tour, Nina Simone, un phonographe
- AFP, Dutch National Archives

Sélection. Retrouvez chaque samedi la sélection hebdomadaire des programmes de France Culture à réécouter.

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir chaque semaine la Session de rattrapage par email

Bonjour à toutes et à tous,

Publicité

la musique ne prend pas de vacances, et heureusement : elle nous est bénéfique, à l'âme, au corps, et il fait bon en écouter parfois, pour s'évader d'une actualité qui meurtrit. On en a parlé cette semaine, sur France Culture, en convoquant aussi de grandes figures comme Hessel (le père), l'envoûtante Nina Simone, ou encore, C.S. Lewis, le faiseur d'univers. Autant de voix... autant de voyages ! Bonnes écoutes, et bel été toujours, Hélène Combis-Schlumberger

LES SÉRIES D'ÉTÉ

Phonographe
Phonographe
© AFP

Faire corps avec la musique. Saviez-vous que les pages ardentes de Rachmaninov étaient réputées pour déclencher l'orgasme ? Que dès le 19e siècle, on faisait venir des musiciens dans les hôpitaux, et qu’on avait très tôt installé des phonographes dans les cabinets dentaires, pour détendre le patient angoissé ? Le musicologue David Christoffel nous invite à une petite virée dans le grand univers des musiques thérapeutiques, celles qui semblent dire “Détendez-vous, relaxez-vous, votre bonheur est sous contrôle”. ( Culture musique, 5 x 1h)

Dessiner les migrants. L’été est encore meurtrier sur les embarcations de fortune... Pour mettre en perspective la douloureuse question des migrants au cœur de nos démocraties, la Grande traversée de cette semaine rassemble et organise nos émissions sur le sujet depuis un an. Analyses, et témoignages sur la fuite, la traversée, l’arrivée, et l’absence de mots parfois, pour dire ce traumatisme. ( Grande Traversée : Sur les routes de l'exil, 5 x 2h)

Hessel père et fils. Entre Paris et Berlin, il y a d’abord la magnifique trajectoire du fils Stéphane, normalien, résistant, diplomate, devenu sur la fin de sa vie l’icône du “Indignez-vous !”. Mais cette série fait surtout découvrir son père Franz, célèbre pour être l’un des “vrais” protagonistes du roman Jules et Jim adapté à l'écran par Truffaut, traducteur, écrivain, et infatigable marcheur qui décrit les villes et les ravages de la guerre. ( Un été d'écrivains, 5 x 1h)

L’humanité sous le stéthoscope. Il est question de l’humain dans tous ses états, dans cette série de cinq émissions enregistrées lors du Forum France Culture “L’année vue par les sciences”, qui s’est tenu à la Sorbonne le 13 février 2016. Sommes-nous trop nombreux, est-il possible de percer les mystères de la conscience, où en est la médecine, est-il encore possible de bien manger et enfin… ne sommes-nous pas des singes ? ( Forum L'année vue par... les sciences, 5 x 1h)

PENDANT QUE VOUS N'ÉCOUTIEZ PAS...

Le Nouveau-né
Le Nouveau-né
- Georges de La Tour

Appel à la tendresse. "Je ne parlerai pas, je ne penserai rien : mais l’amour infini me montera dans l’âme"... écrivait Rimbaud dans ses Poésies en 1870. L’amour reste dans notre mémoire un besoin permanent et vital, et le plus beau don que l’on puisse faire et recevoir. Aujourd’hui plus que jamais, il est urgent d’aimer "l'humanité ordinaire", comme le préconise Christophe André, et de "laisser filer les jugements" sans les combattre, sans les alimenter, en "passant doucement à autre chose". ( Trois minutes à méditer, 4 min.)

Entre fracture et résilience.En tuant le père Jacques Hamel et en blessant des fidèles de l’église de Saint-Etienne du Rouvray, les terroristes ont ajouté une ligne supplémentaire à la longue liste de leur haine : les Juifs, les journalistes, la jeunesse qui sort et fait la fête, la police, la République, la liberté…” Pour l’instant, les Français sont encore 75% à réclamer l’union nationale, mais jusqu’à quand ? Et quelles pourraient être les meilleures réponses à l’horreur répétée ? ( Du Grain à moudre, 45 min.)

Stars de récit. Le mariage secret de Jean Seberg avec Romain Gary en Corse, ou la disparition mystérieuse de Natalie Wood… Deux écrivains se confient sur la façon dont ils se sont emparés de mythes hollywoodiens pour en faire de la littérature. ( L'Invité culture, 6 x 20 min.)

Le monde parallèle de C.S. Lewis. Il connut une très grande popularité dans les milieux anglophones, mais dut attendre que les studios Disney s’emparent de son_ Monde de Narnia_, pour que ses réflexions sur les rapports entre mythes et religion atteignent la France. À la découverte de C.S. Lewis, grand ami de J.R.R. Tolkien, dont l'oeuvre entière nous conduit à explorer le double-fond du réel. ( Une vie, une oeuvre, 1h)

LA CITATION

On connaît tous la voix chantée de Nina Simone. Mais sa voix parlée ? La voici dans un documentaire qui imagine le discours amer de la grande chanteuse à la fin de sa vie. ( L'Heure du documentaire, 55 min.)

"Moi j'ai théorisé une musique classique noire. On dirait qu'il va falloir que je crève pour que les critiques fassent enfin leur boulot ! Pour qu'ils admettent enfin que je n'ai jamais joué une note de leur blues. Jamais. Ou si peu. Nina Simone jouait classique. Nina jouait la lumière, la vie. Y en aura-t-il un seul pour me délivrer la bonne sépulture ? Reconnaître l'absolue nécessité de Nina Simone ?"

Tout comme cette Session de rattrapage, juillet tire à sa fin. Bon retour aux juillettistes, bonnes vacances aux aoûtiens !  Et n'oubliez pas de garder de la place pour glisser quelques bandes dessinées dans vos bagages. Car comme nous le rappelle cette Fabrique de l'histoire qui relate les premiers pas de Tarzan dans la cour des grands (planches exposées aux Arts Décoratifs en 1967), c'est bien de neuvième art qu'on parle. À la semaine prochaine !