Publicité

Nous vivons dans une "société liquide"

Par
La "société liquide" selon Zygmunt Bauman
La "société liquide" selon Zygmunt Bauman
© Getty - Colin Anderson

Une société où l'unique référence est l'individu intégré par son acte de consommation ? C'est la "société liquide" selon le philosophe Zygmunt Bauman.

Ses livres s’interrogent sur les "horizons de sens" possibles dans un monde marqué par des crises radicales. Il invite à "se révolter par la créativité, l’écriture, l’engagement au plus près du monde". Zygmunt Bauman a notamment théorisé la "société liquide", un concept qui se penche sur le flux incessant de la mobilité et de la vitesse, caractéristique de notre modernité. Zygmunt Bauman décrit une société "en voie de liquéfaction avancée", où les relations humaines deviennent flexibles plutôt que durables, tant au plan personnel qu’au plan collectif. Dans notre "société liquide", « on évite la corvée de la rupture (rompre ou se faire licencier par SMS. Pour Zygmunt Bauman, prendre soin de l’homme, c’est prendre soin de sa créativité, de sa parole vive…  

Zygmunt Bauman est une figure majeure de la sociologie européenne. Son œuvre est dominée par l’inquiétude provoquée par la succession des crises politiques, économiques, morales qui affectent nos sociétés contemporaines. Du Coût humain de la mondialisation à L’éthique a-t-elle une chance dans un monde de consommateurs ?, ses travaux portent un diagnostic corrosif sur notre époque sans se laisser enfermer dans des cadres théoriques trop univoques. Diversifiant les angles d’interprétation, engagé dans un constant dialogue avec une multitude d’auteurs, de Camus à Levinas, de Gramsci à Arendt, Bauman parvient à embrasser la complexité des phénomènes sociaux en couvrant des champs de réflexion a priori hétérogènes – de l’interrogation sur le statut de l’Holocauste dans l’histoire de la modernité industrielle à l’avènement du consumérisme dans nos sociétés devenues "liquides".

Publicité

Pour afficher ce contenu SoundCloud, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Une conférence enregistrée en octobre 2017.

Pierre-Antoine Chardel, Docteur en philosophie et sciences sociales, professeur à Télécom Ecole de Management où il est responsable de l’équipe "Éthique, Technologies, Organisations, Société", directeur adjoint du Laboratoire Sens et Compréhension du Monde Contemporain, Université Paris Descartes / Institut Mines-Télécom, auteur de Zygmunt Bauman : Les illusions perdues de la modernité. 

33 min