Publicité

Olivier Py : "Je ne me dis pas "artiste engagé" car je ne suis pas un homme de gauche"

Olivier Py avec Roger Hanin sur le tournage de la serie "Navarro" en 1989.
Olivier Py avec Roger Hanin sur le tournage de la serie "Navarro" en 1989.
© Sipa - Maestracci / TF1

2001. Olivier Py, qui a 36 ans au moment de cet entretien et est encore loin de diriger le Festival d'Avignon dont il prendra les rênes en 2014, revient dans cet épisode sur son engagement politique.

Dans ce troisième volet de l'entretien "A voix nue" qui lui était consacré en 2001, Olivier Py revenait sur son engagement politique, de sa grève de la faim pour Sarajevo jusqu'à son souci pour les Palestiniens, alors l'enregistrement est contemporain de la deuxième Intifada. L'homme de théâtre né en Algérie en 1965, affirme son désir de donner une matérialité à l'expression "plus jamais çà"

Py confie par ailleurs au cours de cet entretien comment il est revenu vers le catholicisme, même s'il affirme se garder de tout prosélytisme. Il dessine même un pont entre représentation théâtrale et représentation religieuse.

Publicité

"A voix nue" avec Olivier Py 3/5 le 11/07/2001

27 min

A l'époque je n'étais pas du tout prêt à souscrire au terme "artiste engagé". Mais alors pas du tout. D'abord parce que je ne suis pas un homme de gauche. Pas non plus un homme de droite - certainement pas -... mais il y a quelque chose dans la tradition de la gauche, que je n'ai jamais plus infusé. Ca ne m'appartient pas en propre. L'engagement était donc difficile pour moi car je le voyais toujours inféodé à cette logique marxiste ou néo-marxiste.

  • "A voix nue" avec Olivier Py 3/5
  • Première diffusion le 11/07/2001
  • Productrice : Armelle Héliot