Publicité

Olivier Py : "Moi qui n'avais pas vraiment d'esthétique du jeu, je dois tout à mes compagnons de route"

Olivier Py en 1996 dans "Chacun cherche son chat".
Olivier Py en 1996 dans "Chacun cherche son chat".
© Sipa - Rex Features

2001. Quatrième volet de l'émission "A voix nue" consacrée à Olivier Py, qui tentait de définir en 2001au micro d'Armelle Héliot ce que pouvait bien être "un bon comédien".

Dans ce quatrième volet diffusé dans "A voix nue" en 2001 alors qu'il a 36 ans, Olivier Py raconte ses relations avec sa troupe, son engagement auprès des jeunes comédiens, mais aussi l'admiration qu'il nourrit pour certains acteurs.

Lui dont la première pièce Des oranges et des ongles avait été créée dès 1988 et qui publie chez Actes Sud son répertoire dramatique décrit aussi comment il regarde la répartition des rôles entre les comédiens, le metteur en scène, l'auteur et le public.

Publicité

"A voix nue" avec Olivier Py 4/5 le 12/07/2001

27 min

Ma troupe, mon groupe, je leur dois tout. Si à certains moments j'ai été poète, c'est grâce à eux. C'est pour eux et c'est par eux. Je dis que je leur dois tout car je n'avais pas vraiment d'esthétique du jeu.

  • "A voix nue" avec Olivier Py 4/5
  • Première diffusion le 12/07/2001
  • Productrice : Armelle Héliot