Publicité

Où se souvenir du Joola ?

Par

Pour honorer la mémoire de disparus, ériger un mémorial s’impose, surtout lorsqu’on déplore environ 2 000 victimes d’origines diverses, comme lors du naufrage du Joola.

Les victimes du Joola étaient, pour la plupart, originaires de la Casamance, région du sud du Sénégal. D’autres nationalités étaient présentes au sein de la liste macabre : Français, Espagnol, Hollandais, Suisse etc.

Publicité

Dans le billet Mémorial musée, un éternel chantier , nous avons vu que la question d’ériger un mémorial en souvenir de ce naufrage, dix ans plus tard, n’était toujours pas résolu au Sénégal.

Qu’en est-il en France où les familles de victimes ont montée une association, l’AFV Joola ? Présidée par Alain Verschatze, l’association a fait une demande à la mairie de Paris pour obtenir l’accord d’ériger un mémorial au cimetière parisien du Père Lachaise. Ce cimetière accueil déjà plusieurs souvenirs d’accidents collectifs comme celui dédié aux voyageurs du vol Rio-Paris.

Lettre Joola Mairie
Lettre Joola Mairie
© Radio France

Cette demande était accompagnée du plan conçu pour ce mémorial.

memorial joola 1
memorial joola 1
© Radio France
memorial joola 2
memorial joola 2
© Radio France
memorial joola 3
memorial joola 3
© Radio France

Le refus de la Mairie de Paris est poli mais clair.

memorial joola 4
memorial joola 4
© Radio France

Comme au Sénégal, la question du souvenir, 10 ans après le drame, est encore d'actualité.

Je vous propose d’écouter la réaction de Nadine Verschatze dont la fille Claire était à bord du Joola.

memorial joola 5

2 min