Publicité

Oui, les jeunes Français lisent encore !

Par
7 jeunes sur 10 pensent qu'il est important de lire
7 jeunes sur 10 pensent qu'il est important de lire
© Getty - Hero Images

Des enfants et des adolescents qui aiment lire, c'est ce qui ressort d'une étude publiée par le Centre national du livre. Entre 7 et 19 ans, les 1500 jeunes interrogés lisent globalement six livres par trimestre, soit en moyenne trois heures par semaine. Et internet n'est pas forcément un frein.

Lire pour le plaisir, pour se détendre ou pour s'évader, les jeunes Français sont loin d'avoir délaissé les livres pour la télévision ou le smartphone. Plus d'un jeune sur deux lit au moins une fois par semaine, et ce sont les enfants du primaire qui sont les plus intéressés, puisqu'en moyenne ils lisent trois fois plus qu'un lycéen lambda. Il y a en effet un décrochage à partir du collège, car le taux de lecture baisse alors drastiquement.

Si les jeunes préfèrent de loin les romans de science fiction et d'aventures, les grands classiques ne sont pas oubliés pour autant. Avec un rapport à la lecture qui reste genré : les filles lisent en moyenne une heure de plus que les garçons par semaine.

Publicité
Les jeunes et la lecture
Les jeunes et la lecture
- Ipsos

L'étude réalisée par l'institut de sondages Ipsos (voir en bas de page) révèle également l'importance et l'influence de l'entourage familial dans le choix des livres. Pour Armelle Vincent Gérard, qui a dirigé le sondage, les parents, et spécialement le père, jouent un rôle déterminant dans les pratiques de lecture de leurs enfants. Plus ils lisent, plus leurs enfants liront :

"Quand il y a peu de livres à la maison, les enfants lisent moins."

1 min

Le rôle de la lecture à haute voix est fondamental, comme celui de l'intimité. La chambre à coucher s'avère le lieu privilégié de la lecture pour les jeunes. Mais 40% d'entre eux ont une carte de bibliothèque et empruntent des livres, contre 17% pour les adultes. Sans oublier le rôle du CDI (centre de documentation et d'information) dans les écoles.

A écouter > Le journal de la Culture de Zoé Sfez

Internet, un frein à la lecture ?

Les jeunes, et surtout les adolescents, passent de plus en plus de temps derrière un écran : près de 8 heures par semaine, quand ils ne consacrent que 3 heures à la lecture. Pourtant, derrière ces chiffres se cachent l'émergence d'une nouvelle tendance : celle du livre numérique.

Le smartphone, la tablette peuvent amener à la lecture
Le smartphone, la tablette peuvent amener à la lecture
© Getty - Hero Images

"Si les enfants d'aujourd'hui sont multi-connectés, notamment les filles, rappelle Armelle Vincent Gérard, le smartphone peut aussi les amener à la lecture. Sans être toujours un frein, le numérique permet de lire autrement."

"Le soir, il y a parfois un burn out des écrans. Et le livre trouve alors toute sa place pour l'enfant."

1 min

Plus qu'un manque d'intérêt pour la lecture, c'est surtout la télévision, l'ordinateur et les smartphones qui accaparent l'esprit des jeunes Français. Une large majorité des enfants et des adolescents admettent l'importance de lire mais regrettent de ne pas avoir davantage de temps et privilégient ainsi d'autres activités.

Les différentes activités des jeunes, dont la lecture, en milieu de tableau
Les différentes activités des jeunes, dont la lecture, en milieu de tableau
- Ipsos

La Fanfiction et les booktubeurs, deux nouveaux enjeux

La fanfiction, ce sont ces lecteurs qui se mettent à réécrire l'histoire de leurs héros préférés. De lecteurs, ils deviennent apprentis écrivains, à leur tour lus par d'autres jeunes. Même si la qualité n'est pas toujours au rendez-vous, Vincent Monadé, président du Centre national du livre, estime que ce nouveau genre "reste un moyen d'accès à la lecture."

"Il n'y a pas de bons ou de mauvais genres. Les jeunes ont leur propre vision de la littérature. On ne doit pas s'ériger en juge, mais en ami, en parent."

"On veut toujours qu'ils lisent. Et peut-être qu'une des clés pour cela c'est de leur permettre de pouvoir écrire."

1 min

Les youtubeurs qui conseillent les internautes sur ce qu'il faut lire, aussi appelés "booktubeurs", représentent une tendance encore marginale. 5% des jeunes en ont déjà regardé ou suivi, un chiffre qui pourrait progresser dans les années à venir.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Le Centre national du livre souhaite prendre en compte ce nouveau phénomène pour adapter la politique culturelle menée à ce que lisent réellement les jeunes.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

L'étude complète sur les jeunes et la lecture :

Pour afficher ce contenu Scribd, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.