Publicité

Parce qu’il y a des blessures qui enferment.

Par

Parce qu’un jour, tu te retrouves tapie dans le bleu du ciel, en pleine journée, aufond de toi une boule dans la gorge. Et que tu ne peux plus respirer.Tes yeux se brouillent. Les larmes coulent.Une idée fixe: rentrer le plus vite possible. Te cacher. T’extraire aux yeux du monde.Tu veux te fondre, te dissoudre.

Déserter ton corps.

Publicité
Alexandra Lebon
Alexandra Lebon
© Radio France - Alexandra Lebon

Ce corps qui justement raconte l’histoire de la personne que nous sommes. Cicatricesextérieures et intérieures, blessures visibles ou invisibles, notre corps parle.Mon rapport au corps, donc au monde, s’est fondé sur une blessure profonde.On m’a dépossédé de mon corps, par mon corps.Pardonner, comprendre, c’était aller questionner les autres, interroger d’autres histoirespour trouver une réponse à mon corps blessé, à ma vie déchirée.Parce qu’il n’était plus possible de se taire. Photographier pour s’exprimer enfin.Interwiever pour libérer la parole.Ce projet, c’est la boule qui éclate. C’est l’enfant qui se souvient. L’adulte qui parle.La femme qui accepte. Qui digère. Qui pardonne. Qui nait à nouveau.

Alexandra Lebon

** SOLITUDE ** ** SOLITUDE ** ** SOLITUDE ** ** SOLITUDE ** ** SOLITUDE ** ** SOLITUDE **

On enregistrera en intérieurs (capter les bruits domestiques), au cœur de la foule (où malgré les corps, les inconnus, la solitude demeure), on pourra adjoindre de la musique ( comme la chanson techno de Superpitcher) et on entendra cette (ou ces) voix qui disent la solitude.

Sons étouffés, bébés qui pleurent au loin, messages laissés sur un téléphone (laissés sans réponse), chanson passée plusieurs fois, prénoms et noms lus et répétés à l’envi, à l’infini, pour faire advenir les autres , hurlements des fous dans la rue (paroles des gens qui parlent tout seuls dans la rue), texte qui dit la solitude sous toutes ses coutures.

Partir de ce texte comme un support, une matière, pour faire entendre le son de la solitude... dont [Création On Air]( On enregistrera en intérieurs (capter les bruits domestiques), au cœur de la foule (où malgré les corps, les inconnus, la solitude demeure), on pourra adjoindre de la musique (il y a des références dans le texte, comme la chanson techno de Superpitcher) et on entendra cette (ou ces) voix qui disent la solitude. Sons étouffés, bébés qui pleurent au loin, messages laissés sur un téléphone (laissés sans réponse), chanson passée plusieurs fois, prénoms et noms lus et répétés à l’envi, à l’infini, pour faire advenir les autres, hurlements des fous dans la rue (paroles des gens qui parlent tout seuls dans la rue), texte qui dit la solitude sous toutes ses coutures. Partir de ce texte comme un support, une matière, pour faire entendre le son de la solitude... C’est ce texte dont l’Atelier de création sera un prolongement, une expression nouvelle en sons... jamais une illustration, mais plutôt un approfondissement, une exaltation...) sera un prolongement, une expression nouvelle en sons...

jamais une illustration, mais plutôt un approfondissement, une exaltation...

Julien Thèves

Et Puis partir pour la MONGOLIE avec Anaïs Kien et Anne Fleury

Tayshir
Tayshir

** N°155 « Audible sans le visible » **

** La Semaine Documentaire de France Culture**

** Du 14 au 20 septembre 2015**

** Lundi 14 septembre **

Les Pieds sur Terre

**13h30 : ** Les débiteurs anonymes **Stéphanie Thomas et Delphine Lemer **

Sur les Docks

17h : Rio, deux favelas qui font de la résistance

**Michel Pomarède, Gilles Mardirossian et Benjamin Thuau **

A Rio 7 © Benjamin Thuau
A Rio 7 © Benjamin Thuau
© Radio France - Michel Pomarède

Mardi 15 septembre

**La Fabrique de l’Histoire **

9h06 : Les Anasazis ou ancêtres des pueblos Jehan-Richard Dufour et Charlotte Roux

Les Pieds sur Terre

13h30 : L’enfer et après…

Leila Djitli, Ilana Navaro et Peire Legras

Sur les Docks

**17h : Vidigal, la favela chic de Rio ? **

**Michel Pomarède Gilles Mardirossian, Benjamin Thuau **

** Mercredi 16 septembre**

Les Pieds sur Terre

13h30 : Jeunesse nomade

Inès Léraud, Alice Sternberg et Marie Plaçais

Sur les Docks

**17h : La Chirurgie esthétique au Brésil **

**Michel Pomarède Gilles Mardirossian, Benjamin Thuau **

Creation On Air

23h : Césium 137

Le compteur : compteur geiger dans un parc pour enfant (Fukushima préfecture)
Le compteur : compteur geiger dans un parc pour enfant (Fukushima préfecture)

Amandine Casadamont, Angélique Tibau, Elodie Fiat, Manuel Couturier, Régis Nicolas, Bruno Mourlan

Jeudi 17 septembre

Les Pieds sur Terre

13h30 : Les ateliers constituants

Alain Lewkowicz et Anne Franchini

Sur les Docks

17h : Nos pensées inconvenantes

Julie Beressi, Bertrand Richard et Bernard Lagnel

Creation On Air

23h : Velvet Underground : portrait du groupe mythique des années 60 (Rediffusion du 11/10/1986)

Thierry Planelle

Andy Warhol and the Velvet Underground, Los Angeles, Californie, 1966
Andy Warhol and the Velvet Underground, Los Angeles, Californie, 1966

Vendredi 18 septembre

Les Pieds sur Terre

**13h30 : Retour sur … **

** Samedi 19 septembre**

Une Vie Une Oeuvre

** 16h : Nicolas Gogol**

**Laetitia Le Guay et Gislaine David **

Nicolas Gogol par A. Ivanov en 1841
Nicolas Gogol par A. Ivanov en 1841

Dimanche 20 septembre

Villes-Mondes

15h : Rio – Escale 1

** Michel Pomarède, Gilles Mardirossian, Benjamin Thuau **

** #RIO #ANASAZIS #JAPON #VELVET UNDERGROUND #GOGOL**