Publicité

Paris vu par Walter Benjamin

Par
Galerie Véro-Dodat à Paris
Galerie Véro-Dodat à Paris
- Wikimedia Commons

Walter Benjamin décrit Paris au XIXe siècle comme un grand "désordre productif", faisant coexister la richesse et la pauvreté entre "promesses utopiques" et "fantasmagories oppressives". Les passages parisiens, représentent un extraordinaire hommage critique au Paris du XIXe siècle.

Pour Walter Benjamin, les passages parisiens étaient un concentré miniaturisé de Paris au XIXe siècle, comme si l'entrée des passages étaient les "ouvertures de grottes dantesques" ouvrant sur une ville bouillonnante de significations multiples. L'Essai sur les passages parisiens, conçu entre 1927 et 1929 comme une "féerie dialectique" proche des déambulations surréalistes d'André Breton et d'Aragon, est progressivement devenu une "histoire sociale de Paris au XIXe siècle" quand il a été publié en 1939, nourri d'une vaste compilation de citations, de commentaires, de remarques glanés dans les livres de la Bibliothèque nationale de France.

La foule fait naître en l'homme qui s'y abandonne une sorte d'ivresse qui s'accompagne d'illusions très particulières, de sorte qu'il se flatte, en voyant le passant emporté dans la foule, de l'avoir, d'après son extérieur, classé, reconnu dans tous les replis de son âme. Walter Benjamin

Publicité

Pour afficher ce contenu SoundCloud, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Une conférence enregistrée en 2014.

Jean Lacoste, ancien rédacteur en chef de la Quinzaine littéraire, auteur, traducteur et germaniste, membre de la direction éditoriale du journal en ligne En attendant Nadeau, auteur notamment de Walter Benjamin. Les chemins du labyrinthe.

En savoir plus : Walter Benjamin par Régis Debray

En savoir plus : L'influence posthume de Walter Benjamin