Publicité

Partitions Performances avril 2017 1/2 : Paul Maheke

Par
Performance de Paul Maheke
Performance de Paul Maheke
- Fondation d'entreprise Ricard

Cycle de performances proposé par Christian Alandete

Cette quatrième séance de la sixième saison de Partitions (Performances) place le corps au centre d’une réflexion sur le genre et ses modalités d’incarnation à travers la danse. Les deux artistes proposent de nouvelles lectures post-féministes qui passent par la réappropriation des corps. Paul Maheke développera une nouvelle phase de son projet autour de la pensée de « l’hydroféminisme » à travers une conférence dansée et Sarah Trouche, en collaboration avec la chorégraphe canadienne Wynn Holmes, détournera la Pole dance comme outils potentiel de manifestation féministe.

Paul Maheke / One in three

Publicité

Les recherches actuelles de Paul Maheke, Becoming a Body of Water, partent des réflexions de la philosophe Luce Irigaray sur l’« Hydrofeminisme » reprises par Astrida Neimanis et imaginent le corps comme une archive utilisant ses « eaux » comme des voies de transmission de savoir et d'information. Cette investigation occupe un espace métaphorique où le corps résonne et fait écho au contexte géographique, socio-politique et historique qui l'a engendré. Avec une attention particulière portée à la danse, il tente de désamorcer les rapports de pouvoir qui façonnent les imaginaires occidentaux et de reformuler les représentations du corps queer racisé-e qui en découlent, en interrogeant l'Histoire par le biais de subjectivités non-humaines.

Paul Maheke est né en 1985 à Brive-la-Gaillarde), il vit et travaille à Londres. Diplômé de l’ENSA Cergy (2011), il a suivi le programme post-diplôme Open School East à Londres (2015). Il a remporté la Graduate Residency à la South London Gallery qui a abouti à une exposition personnelle ‘I Lost Track of the Swarm’ à la fin du printemps 2016. Il a exposé et performé dans de nombreuses institutions dont en 2017 la Tate Modern, Londres (cur. Catherine Wood et Andrea Lissoni), Assembly Point, Londres. En 2016 à Center, Berlin, à la Galerie Sultana, Paris, à Guest Projects, Londres, South London Gallery. En 2015 aux Instants Chavirés à Montreuil (cur. Mikaela Assolent et Flora Katz), Montreuil et au 59e Salon de Montrouge en 2O14. Il a été invité comme artiste en résidence à la Fonderie Darling à Montréal (2015).